"Des plus grosses portions aux garçons" : Fouzi de "Koh-Lanta" crée un tollé

L'émission "Koh-Lanta" a (encore) été le théâtre d'une intervention sexiste. Cette fois, c'est la répartition des quantités de nourriture qui est en cause. Et les propos lunaires de Fouzi ne passent pas.
À lire aussi

Ce mardi 19 avril, TF1 diffusait un nouvel épisode de Koh-Lanta, le Totem maudit. Et une fois n'est pas coutume, les propos sexistes d'un candidat ont choqué les internautes.

Dans la séquence, Fouzi revenait sur la récompense de l'équipe rouge à l'épreuve de confort : une pièce de boeuf cuite à la broche. Et surtout, la répartition égale de la viande à tous ses membres, hommes comme femmes. Un choix qu'il a contesté face caméra.

"C'est clair que si c'est moi qui décidais, j'aurai mis des plus grosses portions aux garçons et des plus petites aux filles parce qu'on a besoin de plus d'énergie pour carburer", a affirmé le directeur financier du Nord. Il a poursuivi : "Malheureusement, on n'est pas sur un principe d'égalité mais d'équité. On s'est dit qu'on faisait tous la même chose, qu'on faisait tous les mêmes efforts".

Sur Twitter, beaucoup ont immédiatement qualifié de "misogyne" cette intervention ahurissante. Intervention que le principal intéressé a rapidement tenu à clarifier.

"Je suis loin d'être quelqu'un comme ça"

Suite à la polémique, Fouzi a ainsi réagi en prenant la parole dans une story publiée sur Instagram.

"Je suis désolé pour ceux qui ont pu penser qu'il s'agissait de propos sexistes, car je suis loin d'être comme ça. Le journaliste me posait une question sur ce qu'on pensait du rationnement entre les filles et les hommes du camp. Et moi, je ne comparais même pas par rapport à moi qui ne suis pas le plus massif, mais par rapport à un François qui fait 1m90 et 90 kilos ou à une Louana qui est un peu plus fine et plus petite. Ils n'ont pas les mêmes besoins caloriques."

Et de conclure, épinglant le montage réalisé par la production de TF1. "Le montage a fait que vous pensiez que je comparais et faisais une généralité mais c'est sorti du contexte. Il faut reprendre les mots que j'ai pu dire avant, le nom des personnes etc... Je suis désolé, je suis loin d'être quelqu'un comme ça."