"L'enfant de personne", le téléfilm émouvant sur la vie des enfants placés en foyer

Le téléfilm L'enfant de personne sur France 2
Le téléfilm L'enfant de personne sur France 2
"L'enfant de personne" retrace l'histoire de Lyes Louffok et sa douloureuse d'enfant placé en foyer. Un téléfilm coup de poing diffusé ce lundi 15 novembre sur France 2.
A lire aussi

Très tôt placé en famille d'accueil, Lyes Louffok a durant son enfance subi des violences au sein des foyers et des familles d'accueil où il a évolué. Des violences à la fois psychologiques et sexuelles. Un parcours que le principal concerné a relaté dans son livre Dans l'enfer des foyers (Flammarion). Son récit aussi émouvant qu'éprouvant est aujourd'hui adapté en téléfilm : L'enfant de personne, avec Isabelle Carré, Andréa Bescond et Nawell Madani, diffusé ce 15 novembre sur France 2 à 21h10.

Réalisé par Isker Akim, L'enfant de personne raconte donc l'histoire de Lyes, arraché à sa mère d'accueil Émilie, avant d'être confronté à la violence des foyers de l'ASE, autrement dit l'Aide sociale à l'enfance. La soeur d'Emilie, Agathe, va se battre pour obtenir la garde de Lyes.

"Navré de l'évaporation d'Adrien Taquet"

Cette fiction nécessaire importe beaucoup aux yeux de Lyes Louffok, aujourd'hui membre du Conseil National de la Protection de l'Enfance. Dans On est en direct ce samedi 13 novembre, l'émission de Laurent Ruquier, le jeune homme de 27 ans, soucieux de la condition de vie des enfants placés, a fustigé le fait que le secrétaire d'Etat Adrien Taquet, chargé de l'enfance et des familles, soit absent du débat qui suivra la diffusion du film sur le plateau de France 2 ce lundi.

"Le ministre Adrien Taquet refuse de venir sur le plateau lundi soir, et ça, ça me met hors de moi. Parce que c'est aussi dire aux Français à la veille de l'élection présidentielle qu'il n'y a pas de bilan à leur présenter sur le sujet. J'espère que d'ici lundi, il changera d'avis, et qu'il viendra débattre avec nous, parce que sa présence est nécessaire", a ainsi déclaré Lyes Louffok sur le plateau de Laurent Ruquier.

"Navré de l'évaporation d'Adrien Taquet qui brillera demain par son absence dans un débat majeur sur une chaîne du service public à la veille de la journée des droits de l'enfant et d'une élection présidentielle. Mais pas surpris : il n'a rien à défendre, même plus son poste", a poursuivi Lyes Louffok sur Twitter.

Cependant, Nathalie Elimas, secrétaire d'Etat chargée de l'Education prioritaire, sera présente pour débattre avec Lyes Louffok suite à la diffusion du téléfilm. "Merci à elle de faire preuve de plus de courage que son collègue et de venir représenter le gouvernement", a déclaré ce dernier.