#MakeMySize : une blogueuse lance un appel pour plus de tailles de vêtements

Katie Sturino en 2014
Katie Sturino en 2014
La blogueuse mode Katie Sturino en a eu ras-le-bol des la fausse inclusivité de certaines marques. Alors elle a lancé le mot-clé #MakeMySize ("Faites ma taille"), pour pointer du doigts les marques qui ne jouent pas le jeu de proposer un large choix de tailles.
A lire aussi

Il y en a certaines pour qui le passage en cabine, ou même simplement le passage de la porte des magasins de vêtements, est source d'angoisse. Parce qu'on aura beau vouloir prendre une taille XL, on n'entrera pas dedans. Il y a aussi quelque chose de ce "privilège d'être mince" et de pouvoir entrer dans n'importe quel magasin sans se poser de questions. Quand on est considérée comme "grosse" selon la norme, c'est plus compliqué. Les marques tentent encore trop timidement d'être inclusives. Elles oublient aussi bien souvent les grandes tailles. Quelles sont les personnes qui dépassent le 42 et se sont déjà aventurées chez Gap, Mango ou Etam ?


Pourtant, la moitié des femmes françaises font plus que du 42. La moitié ! Outre le fait que ces marques posent de très sérieux problèmes en terme de fast fashion, beaucoup de femmes ne peuvent pas s'y habiller. Il en va de même dans certains autres pays comme les États-Unis.


Katie Sturino en a eu ras-le-bol. Cette blogueuse mode recrée des looks de stars pour les femmes plus size sur son compte Instagram aux 221 000 ébonné·e·s. Elle affiche fièrement sa taille 48, qui n'a rien d'exceptionnelle. Elle est par ailleurs fondatrice de la marque Megababe, une marque de stickers pour éviter les irritations lorsqu'on sue des seins ou des cuisses, problème qui touche les personnes enrobées.


Furieuse que toutes les marques ne proposent pas sa taille, elle a lancé le mot-clé #MakeMySize sur Instagram. Selon un sondage réalisé parmi les personnes qui la suivent, 97 % déclarent ne pas trouver assez de beaux vêtements à leur taille. La blogueuse déclare ainsi sous la photo pour lancer son mouvement : "J'applaudis les marques qui font des changements pour inclure plus de tailles. Je vais voir si nous pouvons travailler ensemble pour que d'autres créateurs et créatrices sachent que toute une population veut aussi aller faire les courses. S'il vous plaît, taguez une marque en-dessous de ce post que vous souhaiteriez faire votre taille ! Je commence le mouvement #MakeMySize !"

Une marque a osé répondre à Katie Sturino alors qu'elle pose avec une robe léopard de la marque Alice + Olivia trop petite. Dans la légende de sa photo, elle explique : "J'adore cette robe léopard et j'adorerais pouvoir la porter dans ma taille."

La marque lui a répondu dans les commentaires : "En tant que marque, nous nous enorgueillissons de dessiner des vêtements pour une variété de types de corps. Mais toutes les robes ne peuvent être faites pour aller à tous les corps... Elle est disponible en blouse et en jupe, ce qui peut être une option pour les femmes plus voluptueuse en haut."

La réponse n'a pas du tout plu à Katie Sturino et aux personnes qui la suivent. Une utilisatrice, Amanda Kohut, a répliqué la marque Alice + Olivia : "C'est une réponse très décevante. Vous semblez plus focalisés sur l'image de votre marque plutôt que d'accueillir de nouvelles clientes. Ce n'est pas un débat sur le fait d'avoir un haut du corps plus voluptueux. C'est le fait que vos vêtements ne sont pas une option pour la majorité des femmes à cause de la taille. Petit à petit, plus de créateurs et créatrices étendent leurs tailles. Il serait bon que l'on se souvienne de vous comme un partisan enthousiaste de l'inclusivité de la taille plutôt que comme des adoptants réticents. La communauté des grandes tailles se souviendra."

Katie Sturino ne se satisfait pas non plus de la tentative de désamorçage d'Alice + Olivia : "Votre réponse est mauvaise parce qu'au lieu d'être ouverte à ma/notre demande pour des tailles plus inclusives, vous me suggérez d'essayer de comprimer ma forme dans une taille qui ne me convient pas et qui ne m'a jamais correspondu dans votre marque", a-t-elle écrit. "De nombreuses marques s'efforcent d'élargir leur gamme dans une certaine mesure. Je vous demande juste d'envisager de faire la même chose."

Certain·e·s internautes lui ont répondu en postant leur propre photo :

On espère que des marques grand public en France prendront enfin le vrai pli de l'inclusivité et que cela ne reste pas de vains mots.