"Pourquoi je montre mes seins", le coup de gueule anti-sexisme de Swann Périssé

"Pourquoi je montre mes seins", par Swann Périssé.
"Pourquoi je montre mes seins", par Swann Périssé.
"Quand une femme se fait belle, il y a encore ce mythe selon lequel son objectif premier est de se faire pénétrer". L'espace d'une vidéo fracassante, Swann Périssé épingle le sexisme ordinaire observé sur YouTube. On applaudit.
A lire aussi

Vous connaissez peut-être déjà Swann Périssé. Humoriste, comédienne, vidéaste, la jeune femme ravit son demi-million d'abonnés sur YouTube avec ses réflexions aussi intimes que truculentes. Des observations qui portent sur son parcours, sa sensibilité, son quotidien, ses échecs, mais aussi... Son corps. Et quand il est question d'intimité, l'actrice sait dire les choses avec justesse et militance.

C'est ce que démontre l'une de ses dernières vidéos : "Pourquoi je montre mes seins". Un titre plutôt intrigant pour un billet d'humeur jubilatoire, visionné plus de 600 000 fois en à peine deux semaines. Près de vingt minutes durant, Swann Périssé revient - sarcasmes à l'appui - sur les abondantes remarques suscitées par ses décolletés au fil de ses vidéos. On s'en doute, les gros relous et autres porcs s'en donnent à coeur joie.

Un sexisme ordinaire - et si présent sur YouTube hélas - que tacle avec fracas l'artiste. "Quand une femme se fait belle, il y a encore le mythe selon lequel son objectif premier est de se faire pénétrer. On reproche aux femmes de trouver les décolletés beaux alors qu'on nous en montre tout le temps !", fustige-t-elle.

Un discours aussi cinglant que libérateur.

"Pourquoi je montre mes seins"

Le coup de gueule féministe de Swann Périssé.

"Il semblerait que la première raison pour laquelle je mets des décolletés dans mes vidéos, c'est parce que je suis 'une pute', une 'salope', [...] ou parce que je souhaite 'faire des vues' !", déplore Swann Périssé. Gags à l'appui, l'humoriste ironise sur ce slut-shaming qui envahit bien (trop) souvent l'espace "Commentaires" de ses vidéos. Norman et Cyprien, dit-elle, ont-ils eu besoin d'un décolleté pour "faire des vues" ? No comment.

Le gros problème de ce sexisme, décrypte la vidéaste, c'est qu'il est intériorisé. Car elles sont tout aussi nombreuses, celles qui jugent ses tenues. "Les femmes disent que je porte des décolletés parce que je me sens 'obligée' de le faire et que c'est dommage", nous explique-t-elle. La sororité semble aux abonnées absentes.

Et c'est vraiment malheureux au vu des réponses enrichissantes qu'apporte l'humoriste à sa fameuse question-choc "Pourquoi je montre mes seins" : pour s'aimer, soi et son corps, parce qu'elle est en fière, pour s'épanouir, se faire du bien. Et pas forcément (surprise) pour susciter le désir d'autrui ou "se faire pénétrer", et non. "Je mets des décolletés car j'aime bien mettre des décolletés !", achève-t-elle avec clarté. Simple, basique.

Des paroles limpides et pourtant si étrangères à certains. Dans les commentaires par contre (et il y en a des milliers), nombreuses sont celles à applaudir la pertinence de la vidéaste et à témoigner en retour. "Les gens sont jamais contents : on voit les seins des femmes et elles se prennent des remarques, mais celles qui n'en ont pas (comme moi) se prennent aussi des 'planche à pain', etc", déplore une internaute.

"Parfois j'ai l'impression que je dois cacher mon corps pour qu'on puisse me considérer. J'ai des copines qui ont moins de "formes" disons, et elles peuvent porter des décolletés sans souci. Je prend littéralement le même vêtement et soudainement je suis hyper aguicheuse !", ajoute encore une autre.

En évoquant son expérience, Swann Périssé parle donc pour celles qui n'osent pas. Et en profite pour épingler toutes sortes d'injonctions à la féminité et d'inégalités entre les sexes - notamment lorsqu'il est question du rapport au corps et à la séduction. Un concentré de féminisme et de bon sens. Comme l'énonce une internaute dans les commentaires : "Ton décolleté est très beau, ce qui rend vulgaire, c'est le comportement des autres".