6 raisons pour lesquelles les gens qui pleurent souvent sont plus forts mentalement

Vous allez en pleurer de joie
Vous allez en pleurer de joie
Vous êtes du genre à avoir la larme facile ? Bonne nouvelle : il semblerait que pleurer soit signe de bonne santé, de courage, de connaissance de soi et même de bonheur.
A lire aussi

Si l'on vous surnomme "ma petite madeleine" tant vous pleurez souvent, rassurez-vous, contrairement aux gens qui se plaignent, cette sensibilité vous garantit bien des atouts comme le révèle un article de lifehack.

1- Ils sont en meilleure santé

Les autres vous considèrent peut-être comme une âme sensible et fragile mais le fait que vous pleuriez démontre au contraire votre bonne santé physique et mentale car les larmes apaisent votre trop-plein d'émotions et vous permettent d'évacuer les choses négatives.

2- Ils sont plus heureux

Ce n'est pas parce que quelqu'un pleure qu'il est forcément triste en permanence. Au contraire, pleurer améliorerait après coup notre humeur, laissant la tristesse dans notre Kleenex.

3- Ils ont de meilleures relations

En dévoilant nos hauts et nos bas, on se révèle aux autres plus en profondeur, avec notre vulnérabilité à fleur de peau. Les discussions et les échanges en ressortent plus sincères et plus authentiques, à condition de ne pas passer votre vie à pleurnicher auprès des autres évidemment.

Femme qui pleure
Femme qui pleure

4- Ils sont courageux

Les gens qui ne pleurent jamais ne sont peut-être pas les plus courageux. En effet, ne faut-il pas un bonne dose de bravoure pour fondre en larmes devant des tiers au risque d'être jugées, incomprises ou moquées ?

5- Ils sont plus honnêtes

Certains sourient pour faire croire aux autres qu'ils vont bien, les pleureurs préfèrent laisser couler la vérité de leurs paupières. Leurs larmes sont alors un miroir de leurs états d'âme, les hissant comme des personnes honnêtes aux yeux des autres. Sauf bien sûr s'il s'agit de larmes de crocodiles pour tenter d'amadouer votre monde.

6- Ils se connaissent mieux

Se laisser aller à pleurer est une preuve que l'on n'occulte pas ses émotions, que l'on a appris à les analyser, à les traiter et à comprendre notre façon de fonctionner. On est conscientes que la vie est faite de hauts et de bas et qu'"après la pluie, vient le beau temps". Alors ensuite, on sèche nos larmes et on se marre un bon coup.

Les dossiers