7 salariés sur 10 sont prêts à quitter leur job à cause du salaire

7 salariés sur 10 sont prêts à quitter leur job à cause du salaire
7 salariés sur 10 sont prêts à quitter leur job à cause du salaire
Infidèles à leur boîte, les salariés ? Selon une étude réalisée par le cabinet Robert Half, 69% d'entre eux se disent prêts à démissionner si on leur propose un meilleur salaire ailleurs.
A lire aussi

Quelles sont les raisons qui poussent aujourd'hui les salariés à quitter leur emploi ? Le cabinet de recrutement Robert Half s'est posé la question et réalisé une étude sur les motivations des employés à chercher un job ailleurs.

Premier constat fait par l'étude : le temps où les salariés faisaient carrière dans une seule et même entreprise est révolu. Pour fidéliser leurs meilleurs collaborateurs, les patrons ne doivent plus rechigner à faire quelques sacrifices, à commencer par leur offrir une meilleure rémunération. 69% des salariés interrogés affirment en effet qu'ils sont prêts à démissionner si on leur propose un meilleur salaire ailleurs. C'est d'autant plus vrai si ces derniers évoluent dans un secteur innovant où les entreprises sont constamment à la recherche de nouveaux talents et de nouvelles compétences.

Fidéliser par le salaire

Pour fidéliser leurs salariés et éviter qu'ils ne passent chez la concurrence, les dirigeants et les managers ne doivent donc pas négliger l'aspect salaire, qui est essentiel. Robert Half leur donne les clés pour mettre en place une politique salariale attractive. Cette dernière ne passe pas seulement par l'établissement d'un système de rémunération supérieur à la moyenne. Il faut aussi, d'après le cabinet de recrutement, envisager "la mise en place d'un plan de participation aux bénéfices afin que les salariés profitent eux aussi des succès de l'entreprise", ainsi que la "réévaluation des salaires à intervalles réguliers" pour rester compétitif face à la concurrence.

La qualité de vie au travail, essentielle pour les salariés

Pour autant, s'il est essentiel pour les salariés, le salaire élevé ne fait pas tout. De nombreux salariés sont se disent également prêts à quitter un job pour jouir d'une meilleure qualité de vie au travail. 12% des sondés affirment ainsi pouvoir changer d'emploi si ce dernier leur offre un meilleur équilibre entre leur vie professionnelle et leur vie privée. Pour 7%, c'est la culture d'entreprise qui prime, tandis que 4% accordent de l'importance à la situation géographique.

Fait intéressant : seuls 6% des salariés interrogés se disent prêts à changer de travail pour donner une nouvelle perspective à leur carrière. Ils sont enfin 3% à envisager de quitter un emploi si leur relation avec leur manager et/ou leurs collègues sont mauvaises.

Là encore, pour attirer les talents et garder auprès d'elle ses meilleurs éléments, une entreprise ne doit en aucun cas négliger la qualité de vie au travail. L'instauration d'horaires flexibles et du télétravail peut aider les salariés à s'épanouir dans leur emploi. Robert Half suggère également d'offrir un jour de congé pour récompenser un travail bien fait.

"Il est important pour tout chef d'entreprise ou manager de se poser la question de la rétention des talents. Les entreprises doivent déployer de réelles stratégies afin de fidéliser leurs salariés. Cela passe par plusieurs actions à mettre en place et à appliquer au quotidien : saluer les mérites des collaborateurs, être à l'écoute de leurs idées ou encore privilégier l'avancement interne afin de conserver les forces vives. En reconnaissant les efforts accomplis, en offrant des perspectives et en proposant un package salarial attractif, une entreprise a toutes ses chances de conserver ses collaborateurs les plus performants" explique Olivier Gélis, Directeur Général de Robert Half France.