8 petits gestes désintéressés pour une journée sans râteau

Une journée peace & love en gros
Une journée peace & love en gros
Chaque jour, sans s'en rendre compte, on distribue et reçoit son lot de petits et parfois gros râteaux. Le 20 janvier étant la "Journée Mondiale sans râteau", on se fixe un challenge : ne pas mettre un seul râteau. En espérant ne pas en recevoir non plus en retour.
A lire aussi

1- Retenir l'ascenseur

Vous avez beau pester quand l'ascenseur se referme devant vous, il est rare que vous le rouvriez pour quelqu'un. Non que vous le vouliez rien que pour vous (quoique...) mais comme vous êtes toujours un peu pressée, vous ne voulez pas perdre ne serait-ce que quelques secondes. Quitte à vous asseoir sur votre amabilité. Aujourd'hui, c'est décidé, vous partagerez et retiendrez l'ascenseur !

2- Ne pas raccrocher trop vite notre téléphone

Combien de fois avez-vous vécu ce moment de solitude où votre interlocuteur raccroche son téléphone après que vous vous soyez dit au revoir (jusque-là, tout est normal) sauf que vous veniez de lâcher un "et au fait..." et que c'est un "bip-bip" qui vous répond ? Aujourd'hui, vous raccrocherez la dernière à tous vos appels, cela épargnera peut-être quelques petits vents à d'autres.

Surtout, faire genre de rien
Surtout, faire genre de rien

3- Faire passer quelqu'un avec nous au tourniquet du métro

Ne vous est-il jamais arrivé que votre pass de transports bugue et ne vous ouvre pas le tourniquet pour accéder au quai ? Les bonnes âmes vous proposant de passer avec elles ne sont pas légion dans le métro, car, dans leur hâte, elles ne voient même pas votre embarras. Si bien que vous êtes contrainte à demander si vous pourriez vous greffer avec un généreux passeur de tourniquet. Ce soir, ouvrez l'oeil, il y aura forcément une victime du badge démagnétisé que vous pourriez sauver !

4- Répondre à notre mec qui nous sort de notre sommeil

Oui, c'est dur de répondre à votre homme sans l'envoyer bouler alors que vous étiez au top, plongée dans vos rêves. Mais s'il le fait, gageons que c'est qu'il a une question cruciale à vous poser. De toute manière, il est si tard qu'on est demain, et demain justement, c'est la Journée Internationale du câlin. Alors, ce réveil nocturne tombe plutôt bien...

Même La Belle au bois dormant elle a l'air de l'avoir mauvaise
Même La Belle au bois dormant elle a l'air de l'avoir mauvaise

5- Accepter l'invitation Facebook de notre cousine

Cela fait des semaines que l'invitation de votre tante pour devenir votre amie sur Facebook attend votre validation. Comme vous avez peur qu'elle vous "colle la honte" sur votre mur et que vous êtes contre avoir votre famille en "ami", vous n'avez pas envie de l'accepter. Faites donc une bonne action en validant sa requête et protégez-vous en lui limitant les possibilités d'agir avec vous. Il s'agit d'être sympa, pas maso.

6- Répondre à un sourire inconnu

Qui a dit qu'il ne fallait sourire qu'à nos proches ? Alors, les prochaines personnes qui vous feront grâce d'un sourire, que ce soit une petite mamie ou un bel inconnu, répondez-leur de plus belle. Ça vous fera autant de bien qu'à eux.

Sans en faire trop...
Sans en faire trop...

7- Laisser passer quelqu'un devant nous en caisse

Les rares fois où l'on vous a proposé de passer devant lui/elle en caisse, parce que vous n'aviez qu'une bouteille de lait, cela vous a mis le coeur en joie. Alors, faites-en autant pour les autres à votre prochain passage au supermarché en laissant passer celui qui a eu le malheur de vouloir acheter un paquet de biscuits à l'heure de pointe.

8- Filer notre magazine à notre voisine dans les transports

Au lieu de fermer de plus en plus votre magazine pour empêcher votre voisine de voyage de lire par-dessus notre épaule (même si on est d'accord, c'est extrêmement horripilant), on le donne lorsqu'on arrive à notre arrêt. Un geste généreux qui la conduira peut-être à une prise de conscience lorsque son nouveau voisin lorgnera à son tour par-dessus son épaule...

Les dossiers