Agnès b. : mère courage pour ses jumeaux Nicolas et Étienne

Agnès b. dans le Divan de Marc-Olivier Fogiel
2 photos
Lancer le diaporama
Si la styliste est aujourd'hui une des femmes les plus riches de France, la vie n'a pas toujours été simple pour cette mère de cinq enfants.
A lire aussi

L'invitée du Divan de Marc-Olivier Fogiel ce mardi 29 mars s'est livrée sur sa jeunesse parfois difficile en tant que jeune mère de famille. A 17 ans, Agnès Troublé de son vrai nom, s'est mariée avec Christian Bourgeois et devient maman de jumeaux, Nicolas et Etienne, à 19 ans avant de divorcer peu de temps plus tard. C'est d'ailleurs à ce premier époux que la célèbre créatrice à emprunter les initiales pour créer sa marque Agnès b.

A l'époque, elle tente de joindre les deux bouts comme elle le peut. "Je n'avais qu'une petite pension, elle suffi­sait seule­ment à payer le loyer, donc pour le reste il fallait que je me débrouille", confie-t-elle à l'animateur de France 3. Alors que ses deux garçons sont âgés de dix ans, Agnès b. doit les habiller pour l'école. Sans un sous en poche, elle décide de voler des vêtements dans des grands magasins. "À ce moment là, il n'y avait pas de bip et pas beau­coup de vendeuses au Bon Marché, raconte-t-elle. Alors on a fait l'essayage, j'ai trouvé que ça leur allait très bien, et puis j'ai dit : 'Bon, venez les jumeaux, on y va.' On a vague­ment cher­ché une caisse et puis en fait on est sortis".

Un vol qu'elle ne regrette pas aujourd'hui. "J'avais l'impres­sion d'avoir fait un vol, et de modé­rer : mais en même temps je me disais que le Bon Marché était beau­coup plus riche que moi et que ce n'était pas si grave".

Après cette période difficile, Agnès b. s'est remariée en 1979 avec Jean-René Claret de Fleurieu, le père de deux de ses filles.

Les dossiers