Pourquoi de plus en plus de femmes sombrent dans l'alcoolisme

"Alcool au féminin", diffusé dans "Infrarouge" mercredi 8 décembre
Ce mercredi 8 décembre sur France 2, le magazine "Infrarouge" s'attaque à une maladie qui ne dit pas son nom - et reste davantage stigmatisée chez les femmes que chez les hommes : l'alcoolisme. Face caméra, plusieurs concernées en confient à visage découvert la réalité et les conséquences.
A lire aussi

Le chiffre de femmes à avoir une "consommation problématique d'alcool" est en constante augmentation. Aujourd'hui, entre 500 000 et 1,5 million de Françaises seraient concernées, avance l'émission Infrarouge qui dédie un numéro à ce fléau.

En cause ? La popularisation des "afterworks", des apéros en visio à l'heure des restrictions sanitaires ou encore du "binge-drinking", cette coutume qui implique de boire en grande quantité et vite pour ressentir rapidement les effets de la boisson.

Diffusé mercredi 8 décembre à 22h55 sur France 2, l'émission présentée par Marie Drucker interroge : "Pourquoi de plus en plus de femmes de tous âges et milieux sociaux tombent-elles dans cette dépendance ? Pourquoi ce piège est-il plus redoutable encore lorsqu'on est une femme ? Et comment s'en sortir ?"

Afin d'apporter des éléments de réponses, les caméras du service public se sont glissées dans le cabinet de Fatma Bouvet de la Maisonneuse, première psychiatre addictologue à avoir instauré une consultation d'alcoologie réservée aux femmes à l'hôpital Sainte-Anne, à Paris. Plusieurs témoins ont également accepté de raconter leur dépendance à visage découvert.

"Un problème de société qui nous concerne tous"

Des récits et une expertise qui mettent notamment en avant une réalité terrible : la stigmatisation dont écope l'alcoolisme au féminin, aussi plus difficile à détecter et à prendre en charge que chez les hommes.

"Lorsque je me suis penchée sur le sujet de l'alcoolisme chez les femmes, j'ai été frappée par l'ampleur et l'augmentation du phénomène ces dernières années", développe la réalisatrice du documentaire, Marie-Christine Gambart. "En allant à la rencontre de femmes alcooliques, d'anciennes alcooliques et de médecins addictologues, je souhaitais lever le tabou sur un trouble dont souffrent des femmes de tous âges et de tous milieux sociaux."

Et de poursuivre : "Je voulais montrer que ces femmes n'étaient pas des 'déviantes', mais des personnes étranglées par l'addiction, par le poids des responsabilités et par des traumatismes multiples : abus sexuels, harcèlement... Le témoignage de ces femmes, souvent submergées par la culpabilité et la honte, permettait enfin de mettre la lumière sur une réalité cachée et d'ouvrir le dialogue sur un problème de société qui nous concerne tous."

Après la diffusion, Marie Drucker s'entretiendra avec Nathalie Latour, déléguée générale de Fédération Addiction, et Elsa Taschini, docteur en psychologie, addictologue. A voir.

Alcool au féminin, à voir dans Infrarouge, mercredi 8 décembre à 22.55, sur France 2