Sa photo d'allaitement censurée par Facebook, Georgia Tennant pousse un coup de gueule

Sa photo d'allaitement censurée par Facebook : Georgia Tennant pousse un coup de gueule
Sa photo d'allaitement censurée par Facebook : Georgia Tennant pousse un coup de gueule
Facebook spécifie clairement que les photos d'allaitement sont autorisées. Pourtant, le 16 juin, l'actrice britannique Georgia Tennant s'est vu censurer un cliché d'elle en train de donner le sein à sa fille. Elle s'insurge.
A lire aussi

Georgia Tennant est une actrice britannique réputée. Elle est aussi la femme de David Tennant - le Dixième Docteur pour les fans de Doctor Who ou Barty Croupton Jr pour les fans d'Harry Potter. Ensemble, ils ont eu une petite fille nommée Birdie, née en octobre 2019.

Le 16 juin, la jeune femme a publié une photo d'elle en train d'allaiter son bébé sur Facebook. D'après le magazine Hello!, le cliché visait à promouvoir un nouveau projet télévisé que l'actrice entreprend avec son conjoint, la série Staged. Rien qui ne mérite plus d'attention que ça, a priori. Seulement en quelques minutes, le réseau social a supprimé le post. La raison ? Un soit-disant manque de respect des règles de communauté. Sous-entendu que donner le sein serait inapproprié, car la poitrine d'une femme est forcément sexuelle.

Il n'en a pas fallu davantage, et on comprend, à Georgia Tennant pour s'indigner. Facebook sexualise son allaitement et efface son contenu ? Elle le déplace sur Instagram. Sauf que cette fois-ci, la légende est une critique directe à l'attention du fondateur du géant de la tech, Mark Zuckerbeg.

"Facebook vient de retirer cette photo parce qu'elle violait leur politique en matière d'images sexuelles. Règle ton p***** de problème Mark Zuckerberg ou je viens te gicler dans l'oeil", a-t-elle écrit, en ajoutant le hashtag "si vous pensez que c'est sexuel, peut-être que vous êtes le problème".

Une "erreur" selon Facebook

Si on recherche du côté des consignes de Facebook, le réseau stipule bien que "si nous limitons certaines images de seins féminins qui incluent le mamelon, nous autorisons d'autres images, notamment celles qui montrent des actes de protestation, des femmes qui allaitent activement et des photos de cicatrices post-mastectomie."

Dans une déclaration au Daily Mail, un porte-parole estime qu'il s'agit d'un malentendu. "Nous enquêtons sur ce qui s'est passé et avons contacté Mme Tennant pour tenter de résoudre le problème. Nous autorisons les photos d'allaitement sur nos plateformes et si quelqu'un pense que nous avons retiré du contenu par erreur, il peut faire appel de la décision."

Facebook n'adresse cependant pas le réel fond du problème : le fait qu'une femme ne puisse pas afficher ses seins, ses tétons, quand un homme le peut. Un jugement discriminant qui perpétue le processus de sexualisation néfaste du corps féminin, et contribue aux inégalités de genre.