Exit les applis de rencontre ? Jouissance Club lance le dating sur Instagram

Exit les applis de rencontre ? Jouissance Club lance le dating sur Instagram [Instagram - Jouissance Club]
Exit les applis de rencontre ? Jouissance Club lance le dating sur Instagram [Instagram - Jouissance Club]
Face au succès planétaire des applis de rencontre plus ou moins convaincantes, le compte Instagram féministe Jouissance Club a décidé de lancer sa propre initiative de dating.
A lire aussi

"J'ai créé Dating Club, un nouveau compte qui vous permet de faire des rencontres gratuitement par régions, pays francophones. Amour, amitiés, sexe, petites annonces, etc : c'est vous qui donnez le ton !". C'est avec cet enthousiaste message de bienvenue que Jüne Plã, l'instigatrice du très populaire compte sexo féministe Jouissance Club, a présenté sa nouvelle initiative : un compte Instagram de rencontres en ligne.

Face aux applications de dating traditionnelles comme Tinder, Jouissance Club (également décliné en un très instructif manuel illustré) propose donc une alternative sans swipe ni match. Intrigant. Les internautes, comme les très nombreux followers du Club (plus de 900 000) n'ont ainsi qu'à se présenter dans l'espace "commentaires" des posts, en détaillant leur ville, orientation sexuelle, genre et âge, constituant dès lors une série de petites annonces. "Joyeuses rencontres à vous !", s'est exclamée en retour la créatrice.

Mais pourquoi au juste proposer ce service, disponible ici-même ?

Plus accessible ?

Jüne Plã décrypte son idée du côté de Konbini : "J'étais moi-même sur les applis de rencontre, mais je n'étais pas satisfaite. Ce n'était pas fluide, il fallait payer, les algorithmes décidaient pour nous... Je voulais essayer un autre format où les gens pourraient se rencontrer librement et gratuitement". Cette initiative semble s'inscrire dans un contexte global où les applications de dating, et notamment leur fonctionnement, sont de plus en plus questionnées, notamment par leurs utilisatrices féministes. C'est ce que fait notamment l'autrice et journaliste Judith Duportail à travers ses essais, comme le très remarqué L'amour sous algorithme.

Une idée qui semble ravir. Le post initial de Jüne Plã a ainsi été liké près de trente mille fois et a généré plus de 12 000 commentaires. L'instigatrice s'en félicite. "Instinctivement, des gens ont même créé des discussions sur la plateforme de messagerie Discord organisées par villes, puis se sont rencontrés en vrai. Certain·e·s m'ont envoyé des photos de leurs rendez-vous ! Je sens qu'on a tous besoin de rencontrer des gens dans la vraie vie, sur le plan amoureux ou amical. Il y a eu une grande solitude ces dernières années", analyse l'autrice.

A la lire, Instagram, et notamment sa messagerie privée, permettrait des échanges plus directs et limpides que les applications de dating. Initié en juin, Dating Club a déjà réuni plus de 8 700 followers curieux. L'initiative se veut tout à fait inclusive, dédiant des posts à la communauté LGBTQIA+. "Bonnes rencontres au pays du queeristan", y lit-on. On est forcément curieux d'observer l'évolution de cette initiative bienveillante.