"Jouissance Club", le guide réjouissant pour savourer notre sexualité

Le compte Instagram de "Jouissance Club" devient un livre !
Le compte Instagram de "Jouissance Club" devient un livre !
Avec "Jouissance Club", Jüne Plã nous offre une véritable "cartographie du plaisir". Un manuel ludique pour explorer les sexualités - et en faire profiter autrui - avec bienveillance, expertise et doigté. Dessins à l'appui.
A lire aussi

Jouissance Club, c'est un fantastique compte Instagram où abondent dessins coquins et conseils inspirants sur la sexualité, et surtout sur LES sexualités. Un espace ouvert et "sex-positive" pour dire la chose sans chichis mais avec bienveillance, en délaissant aussi bien la pudeur que les injonctions. Et aujourd'hui, cette zone rose se décline sous la forme d'un livre réjouissant de plus de deux cent pages, composé de main de maîtresse par son instigatrice Jüne Plã. Un guide d'éducation sexuelle façonné pour faciliter votre voyage vers l'orgasme. Le vôtre, mais aussi celui de votre ou vos partenaires...

En résulte une "cartographie du plaisir" astucieusement chapitrée et abondamment illustrée, à grands jets de descriptifs anatomiques ludiques à souhait. Joyeux et coloré, ce condensé d'astuces sexo est avant tout une invitation à l'exploration : celle de son corps et des sens d'autrui, de l'éventail des zones érogènes aux mille et un secrets de "la chatte" - dont on nous détaille "le mode d'emploi".

Au fil des chapitres, l'autrice nous explique comment faire l'amour avec les doigts et la langue, se servir des "dents de l'amour" ou encore assurer des "branlettes de pro". Un panorama vaste s'il en est... Et qu'il vous faut embrasser sans plus attendre ! On vous dit pourquoi.

Pour ses illustrations ludiques

Jouissance Club, c'est avant tout une série d'illustrations limpides, qui rappellent par leur clarté la richesse des comptes Instagram où abondent les dessins érotiques. Plus de 250 pages durant, les très nombreux schémas qui parcourent les chapitres - de pénis et de vagins, d'actes amoureux, d'anatomies féminines et masculines - parviennent à guider les lecteurs et lectrices dans leur déambulation hasardeuse mais progressive vers le plaisir.

Alors que parler d'intimité nous confronte bien souvent aux tabous et aux rires potaches, Jüne Plã prend au pied de la lettre le fameux "bon, je vais pas te faire un dessin !" en se disant que, si justement, la sexualité est suffisamment complexe pour se voir esquissée avec vigueur et didactisme.

Les conseils et tutos - sur la décontraction de l'anus et le grand kiffe prostatique, la gorge profonde et les massages les plus entreprenants - ont donc droit à des mises en images qui complètent avec malice le choix judicieux des formulations. Le tout se met au service du maître-mot de ce manuel pas comme les autres : la créativité ! Car bien évidemment, cette visite guidée dépasse de loin le simple stade de la sacro-sainte pénétration. Le sexe phallocentrique, c'est pas automatique.

Pour sa pédagogie bienveillante

Rassurez-vous néanmoins, Jüne Plã donne des conseils, pas des leçons. C'est toujours avec la plus salutaire des bienveillances qu'elle assène ses tips. En dévoilant de prime abord le petit parfait d'une sexualité saine et épanouie, par exemple. Cela tient simplement à quelques piliers : le consentement bien sûr, mais aussi la communication (primordiale), le respect mutuel, l'observation, les caresses...

"Dans le sexe, on pourrait croire qu'il n'y a pas de règles, qu'il ne s'agit que de ressentis, de lâcher-prise, de mise en situation et d'alchimie des corps. Des règles, il en faut pour que le sexe soit un espace rassurant et engageant pour tout le monde", corrige l'autrice. Et c'est ce même état d'esprit qui habite ses suggestions plus explicites.

Qu'elle décrive l'art et la manière de mettre "la bite en pratique" (sans considérer le pénis comme "un simple manche à astiquer"), alerte sur le "doigté" nécessaire aux insertions, rotations et gestes les plus précautionneux ("ce mouvement peut être douloureux pour certaines personnes", prévient-elle parfois), ou décomplexe son lectorat en brassant sans détour des recos les plus essentielles (rappelant par exemple l'importance de "faire son petit pissou après l'amour pour éviter les infections urinaires"), la "sexperte" met notre curiosité en éveil et les jugements dans le tiroir.

Pour sa polyphonie des sens

Aux antipodes des fantasmes hétéronormés, le Jouissance Club ouvre ses portes à tous les genres et tend à être le plus pluriel possible, abordant par exemple les personnes intersexes, sans jamais oublier d'employer l'écriture inclusive. "Dans un souci d'inclusivité et de visibilité, je voulais mentionner l'intersexuation, mais j'invite chaque personne à s'identifier au chapitre de cet ouvrage qui lui parle le plus", tient d'ailleurs à prévenir l'autrice.

Avec cet ouvrage, la narratrice cherche avant tout à déboulonner les tabous et les codes, sans virulence ni recettes magiques. Florilège : "Les hommes hétérosexuels aiment aussi la sodomie, mais ils ne le savent pas encore", "Le coït pourrait être une option, non un but", "Personne ne te baisera aussi bien que celui ou celle qui prend du plaisir à te faire jouir"... Les piqûres de rappel de l'autrice font du bien à l'esprit et au corps.

Elles n'ont l'air de rien, ces assertions, et pourtant, elles importent. En bousculant notre confort de pensée, ces autres sons de cloche déploient tout un champ des possibles. "Il n'y a pas de cours d'éducation sexuelle, il n'y a pas eu de révolution sexuelle. La chape de plomb est toujours là et c'est une chape de plomb cool et pleine de sarcasmes qui valide l'uniformité des pratiques et des plaisirs. Le reste, le différent, le mal connu, n'existe pas. Pire, le reste, on peut le tourner en ridicule. Nous ne sommes qu'au début de l'exploration de nos sexualités", constate Jüne dans son introduction. Raison de plus pour changer la donne.

Pour sa dérision jubilatoire

Si les prescriptions et réflexions de Jüne Plã nous font jubiler, c'est aussi grâce à la dérision qui en permanence vient les épicer. De ses traits d'humour ("Quel doigté... Tu fais du piano ?") à son imaginaire décalé ("Un cheval peut avoir la circonférence d'un lièvre et vive et versa, pareil pour les schnecks"), l'écriture toujours interactive de l'autrice assure une certaine complicité, en faisant la part belle à un second degré très générationnel. Et jamais encombré de gauloiseries bien lourdes, rassurez-vous. Le sexe est une chose sérieuse, mais rien n'empêche de concilier justesse et légèreté.

Qu'il s'agisse d'insister sur l'attention que l'on doit accorder à la petite boule qui constitue le verso de l'anus ("On ne laisse pas bouboule dans un coin") ou d'oser quelques confessions intimes ("J'ai tenté de prendre la bite de Truc-muche pour un micro"), de nous suggérer moult questionnements existentiels ("qui n'aime pas les massages crâniens ? qui ne trouve pas qu'un gland ressemble à une tête ?") et autres observations lucides du quotidien ("Les vibrations du vibromasseur détendent aussi bien les anus que du poppers"), la truculence de Jüne Plã, contrairement aux orgasmes sonores de Sally, n'est jamais simulée. Pour notre plus grand plaisir.

Jouissance Club, une cartographie du plaisir, par Jüne Plã.
Editions Marabout, 247 p.

Plus d'actu sur : Meilleurs livres : sélection de livres coups de coeur

Bande dessinée : "Woman World" imagine un monde sans hommes (et c'est génial)
"Seins, en quête d'une libération" : un livre passionnant sur la poitrine des femmes
"Lâchez-nous l'utérus" : le livre de Fiona Schmidt qui décortique la maternité