Le questionnaire cul de Jüne, créatrice de Jouissance Club

Le questionnaire sexo de Jüne, créatrice de Jouissance Club
Le questionnaire sexo de Jüne, créatrice de Jouissance Club
Jüne est l'esprit et les mains derrière Jouissance Club, le compte Instagram dédié au plaisir qui publie chaque jour des illustrations qui expliquent à la perfection comme se faire du bien, seule ou à plusieurs. Elle nous parle thérapie du sexe, masturbation et poulpe de l'espace.
A lire aussi
Le questionnaire cul de Romy Alizée, photographe et travailleuse du sexe
News essentielles
Le questionnaire cul de Romy Alizée, photographe et...

Jouissance Club, c'est un flot de dessins aux traits précis et délicats, qui indiquent exactement comment mettre ses doigts, sa langue, son sexe pour faire jouir l'autre (ou se faire jouir soi-même), le tout accompagné de textes détaillés en français et en anglais.

A l'origine de la mine d'or publiée sur Instagram, Jüne, illustratrice et créatrice du compte, qui a eu l'idée de mettre son don à notre service après avoir réalisé un schéma à son mec, un soir, pour lui expliquer ce dont elle avait envie.

On avait l'habitude d'intégrer ses posts géniaux à nos articles sexo, on l'a interviewée pour la première fois lors d'un sujet qui évoquait le problème du réseau social avec l'éducation sexuelle. A l'époque, le compte avait été supprimé car il ne respectait soi-disant pas les règles de la communauté - qui autorisent pourtant les représentations artistiques de la nudité.

Aujourd'hui de retour et plus déterminée que jamais à démocratiser le plaisir et les techniques qui nous y amènent - mais aussi à aborder des sujets cruciaux et parfois sensibles comme la simulation, les effets de la dépression sur la libido, la simulation ou encore l'hygiène -, Jüne répond à nos questions sur la sexualité. Elle décrit sa vision libératrice du sexe et confesse son fantasme ultime pour Mathieu Amalric, entre autres.

Terrafemina : En quoi le sexe peut-il être une forme d'empowerment ?

Jüne : Déjà parce que pendant ou après l'amour ou la branlette, la tête se vide de toutes ses pensées négatives et les énergies du corps sont grandes ouvertes. C'est une vraie thérapie pour moi. Quand je ne vais pas bien ou que je n'arrive pas a dormir... BIM, je me sers de ma main ou de mon copain et ça va tout de suite beaucoup mieux.

Et puis être quelqu'un de libéré·e sexuellement, c'est aussi dire aux tabous et à la morale d'aller bien se faire mettre. Ça leur fera du bien.

Le sextoy que vous recommandez ?

Mon préféré, c'est le pommeau de douche dévissé. Et il est gratuit ! Mais pas super écolo...

L'endroit le plus dingue où vous ayez fait/rêveriez de faire l'amour ?

Je me vois bien dans une gigantesque partouze de hipsters huilés, dans un lieu immense ou des matelas joncheraient le sol, le tout éclairé à la bougie...

Le mot qui vous excite le plus ?

(Rires) Je ne peux pas le dire au risque de choquer, mais j'aime les truc ultra-violents. Des mots que je n'accepte pas du tout dans la vraie vie. Oui, j'ai un penchant pour la soumission et je le vis très bien car je m'assure de ne prêter mon corps qu'à des partenaires respectueux.

Un porno féministe que vous conseillez, ou un film d'un érotisme fou ?

J'adore les films japonais où on voit une femme se faire pénétrer par tous les trous par un poulpe de l'espace. Vous allez me dire: "Mais c'est pas très féministe ça". Ce à quoi je répondrais : "Le porno féministe, c'est celui qui t'excite. Peu importe le scénario ou le/la réalisateur·trice, du moment que la meuf a vraiment l'air de prendre son pied". Et je peux t'assurer que ça se voit quand l'actrice n'a pas envie.

Qu'est-ce qui vous fait vous sentir puissante au lit ?

A peu près tout, depuis que j'assume mes désirs et mon corps.

Votre fantasme ultime chez les célébrités ?

Ahlala.... Mathieu Amalric, sans hésiter.

Est-ce que vous vous mettez une "étiquette" sexuellement ?

Oui, je suis hétéro. Ça m'emmerde parce que je suis sûre que je kifferais sûrement avec quelqu'un du même sexe que moi.

La levrette est-elle une forme de soumission selon vous ?

Que nenni ! Et quand bien même, la soumission au lit n'a rien a voir avec la vie réelle. J'ai d'ailleurs remarqué que les personnes soumises au lit sont souvent extraverties voire dominantes dans la vraie vie. Et vice-versa. Marrant non ?

Votre première fois en un mot ?

Décevant.