Souffrez-vous d'anxiété estivale ?

Souffrez-vous d'anxiété estivale
2 photos
Lancer le diaporama
En été, les fortes chaleurs ne sont pas agréables pour tout le monde. Certaines personnes souffriraient même d'"anxiété estivale" et subissent des symptômes comme la panique, le stress ou l'étourdissement.
A lire aussi
Souffrez-vous de brouillard cérébral ?
News essentielles
Souffrez-vous de brouillard cérébral ?

En été, les journées rallongent, les températures augmentent et le ciel se dégage. Si cette saison est souvent appréciée (c'est la période des vacances), elle n'est pas forcément agréable pour tout le monde.

De plus en plus de personnes seraient touchées par l'anxiété estivale. Des recherches publiées en 2006 dans le journal Psychiatry and Clinical Neurosciences ont démontré que les taux d'anxiété augmentaient durant les transitions saisonnières et particulièrement en été.

C'est quoi l'anxiété estivale ?

"L'été est une saison particulièrement angoissante pour les personnes ayant déjà vécu des attaques de panique. Les symptômes physiologiques ressentis lors d'une telle crise ressemblent à ceux qu'on éprouve durant l'été : la transpiration, les palpitations, l'essoufflement ou encore des tremblements", explique la psychothérapeute Ellen Yom au site Hello Giggles.

Ainsi, beaucoup de personnes peuvent ressentir les effets d'une attaque de panique en été, et ainsi se sentir d'autant plus nerveuses et anxieuses. La chaleur intense est principalement à l'origine de ces symptômes, puisqu'elle provoque une sensation de déshydratation, accentue le stress et nous rend plus irritables. L'humidité aussi joue un rôle, puisqu'elle diminue notre capacité de concentration et nous affaiblit.

La psychiatre Carlene MacMillan indique que la chaleur peut augmenter notre fréquence cardiaque et ainsi causer des changements sur notre respiration, suggérant ainsi que notre cerveau est "susceptible d'interpréter ces symptômes physiques comme étant causé par l'anxiété plutôt que par la chaleur".

En été, vous avez peut-être déjà remarqué que votre comportement évolue. Après une journée à la plage, par exemple : vous vous sentez plus fatiguée. De fait, vous pouvez vous énerver rapidement. Les fortes chaleurs et l'humidité peuvent aussi vous empêcher de bien dormir et de vous reposer correctement. À force, vous accumulez de la fatigue et vous devenez plus irritable et plus nerveuse.

Comment lutter contre l'anxiété estivale ?

Durant les fortes chaleurs, il est important de minimiser le temps que vous passez à l'extérieur, notamment en plein soleil. Assurez-vous de bien vous protéger de la chaleur, en optant pour des chapeaux et des matières qui laissent respirer votre peau.

Vous devez rester vigilante sur les signaux que vous envoie votre corps : si vous commencez à ressentir des palpitations, de la fatigue, des nausées ou que vous êtes fatiguée d'un coup, consultez un médecin. D'autres symptômes peuvent apparaître, comme par exemple des pensées inquiétantes, un sentiment de solitude et de mal-être.

Carlene MacMillan recommande de s'hydrater au maximum et de rester au frais. Vous devez toujours avoir une bouteille d'eau avec vous, si possible bien fraîche. "Si vous sentez monter l'angoisse ou l'anxiété, il existe un moyen très simple pour réveiller le système nerveux : placez de l'eau vraiment glaciale sur certaines parties du visage".

Ellen Yom, elle, suggère de manger sain et équilibré et de pratiquer une activité physique et sportive. Cela permet de se sentir bien et permet d'éliminer le stress. "Si vous vous sentez un peu étourdie par la chaleur, placez-vous dans un endroit frais ou à l'ombre. Buvez immédiatement et mangez des noix ou des fruits secs", conclut-elle.

Les dossiers