"Accepter mon nouveau corps" : le message body positive d'Ashley Graham enceinte

Ashley Graham
Ashley Graham
C'est de façon très simple et avec l'authenticité qu'on lui connaît que la mannequin Ashley Graham a dévoilé sur Instagram ses rondeurs de femme enceinte. L'occasion pour elle de livrer, à nouveau, un joli message body positive.
A lire aussi

Lorsque l'on tombe enceinte, voir son corps se métamorphoser au fil des mois peut se révéler troublant. Un sentiment évoqué par Ashley Graham sur son compte Instagram.

La mannequin a posté une vidéo de son ventre rond ce mardi (9 octobre), accompagné de la légende : "Grossir chaque jour un peu plus et essayer d'accepter mon nouveau corps. C'est un voyage et je suis très reconnaissante d'avoir une communauté si positive".

Une communauté de followers qui n'a pas mis bien longtemps à réagir, applaudissant la démarche de la mannequin américaine. Une internaute écrit ainsi : "Merci de nous montrer qu'un 'vrai' corps de femme enceinte - ou non - est beau !". Une autre ajoute : "Hier j'ai porté un pantalon que je n'osais plus porter depuis longtemps, et ce grâce à toi ! Tu es une vraie inspiration !".


"J'utilise mon corps pour montrer aux femmes que les imperfections sont normales"

Ashley Graham n'en est pas à son coup d'essai et poste régulièrement des clichés d'elle au naturel. Un moyen pour la jeune femme de 31 ans de prôner l'acceptation de soi et de rappeler que la beauté est multiple.

Engagée dans le mouvement body positive, Ashley Graham utilise sa notoriété pour aider les femmes à s'accepter. Mieux, à s'aimer comme elles sont. "Ce que j'aimerais vraiment c'est faire comprendre aux femmes qu'il ne s'agit pas de vouloir autre chose. Il s'agit de confiance en soi, en son corps et d'apprendre à s'aimer tel que l'on est", confiait-elle déjà en 2014 dans les colonnes de Flare.


Pour ce faire, le top dévoile régulièrement des clichés d'elle sans artifices, comme cette photo postée en août dernier laissant apparaître ses vergetures de future maman.

"J'utilise mon corps pour montrer aux femmes que les imperfections sont tout à fait normales", expliquait-elle à la version US de Glamour. "La cellulite, les bourrelets, les courbes, les trucs qui remuent alors que ça ne devrait pas... Tout ça, c'est ok."

Une démarche applaudie par les internautes, qui remercient régulièrement le top américain pour son authenticité. Et nous aussi !

Les dossiers