Ashley Graham dévoile ses vergetures sur Instagram (et on applaudit)

Ashley Graham dévoile ses vergetures sur Instagram (et on applaudit)
Ashley Graham dévoile ses vergetures sur Instagram (et on applaudit)
La top américaine a posté deux clichés d'elle nue, vergetures et cellulite apparentes. De quoi nous faire un bien fou instantané, et envoyer valser les standards de beauté par la même occasion.
A lire aussi

Nombreuses sont les femmes qui regardent leur corps avec culpabilité, doute, rejet. Elles prennent en grippe ce qu'elles qualifient d'imperfections, les jugeant trop différentes des silhouettes "parfaites" des mannequins, actrices, influenceuses dont l'apparence est exposée au quotidien dans les médias. Le manque de diversité des morphologies au sein de l'industrie de la beauté heurte, et les séquelles psychologiques et physiques sévissent pour le commun des mortelles (aka nous). Heureusement, depuis quelques années, le mouvement body positive a émergé pour cette exacte raison : en finir avec la seule célébration des corps minces, et honorer ceux de toutes et tous.

C'est en ce sens que la mannequin américaine Ashley Graham a publié un cliché d'elle sur Instagram. On y voit une partie de sa poitrine, ses hanches et le haut de ses cuisses. Elle est nue, avec des marques et des vergetures sur sa peau. En légende : "same but a little different", ("pareil mais légèrement différent"). Cette photo a été prise quelques jours après l'annonce de sa grossesse, comme une ode à la façon dont celle-ci modifie la silhouette, ou du moins un message qui encourage l'acceptation de ces changements.

Rapidement, de nombreux commentaires ont afflué, beaucoup remerciant la top pour son initiative. "J'ai montré cette photo à mon mari et il m'a dit : "Tu vois, elle est comme toi". Je suis enceinte de presque 21 semaines et je me débat avec mon corps qui change. J'adore à quel point tu le célèbres. Je t'ai toujours admiré, toi et ta confiance", écrit une internaute. "Tu seras bientôt maman et tu pourras apprendre à un autre être humain que TOUS les corps sont magnifiques. Tu vas être une maman extraordinaire", assure une autre.

Une publication qui rappelle notamment celle postée il y a deux ans, en 2017, alors qu'elle se trouvait en vacances aux Philippines. A l'époque, Ashley Graham s'était exposée en maillot de bain, les cuisses en tailleur, avec de la cellulite juste en-dessous des fesses. "Je fais de l'exercice. Je fais de mon mieux pour bien manger. J'adore la peau dans laquelle je suis. Et je n'ai pas honte de quelques bosses, bosses ou cellulite... et vous ne devriez pas non plus", écrivait-elle pour accompagner la photo.

Un message qui nous rappelle celui de Kate Upton, entre autres, dont la couverture non-retouchée de Health Magazine a connu un vrai succès. Et qui, on l'espère, continuera d'émerger des réseaux, pour enfin atténuer l'impact destructeur des diktats.