Faut-il boire du lait de cafard ? Il semblerait que oui

Faut-il boire du lait de cafard ?
Faut-il boire du lait de cafard ?
Après le chou kale et les graines de chia, voici le nouveau super-aliment tendance : le lait de cafard. Cette substance serait l'une des plus nutritives au monde. Peu ragoutant mais magique.
A lire aussi

Si on mise sur les super-aliments pour faire le plein de vitamines, de minéraux et de protéines, on se retrouve à manger des baies d'açai, des graines de chanvre, des algues mais aussi... du lait de cafard.

Oui, vous avez bien lu. Le lait de cafard, principalement de l'espèce scarabée du Pacifique, serait l'une des substances les plus nutritives au monde.

Des scientifiques de l'Institut de la biologie des cellules souches et de la médecine régénérative ont mené des recherches sur ce nouveau super-aliment que les femelles utilisent pour nourrir leurs petits. Et ils ont établi que les bébés cafards de cette espèce avaient une incroyable rapidité d'évolution. Ils ont enfin découvert que le lait de cafard (de couleur jaune- miam) leur permettait de grandir plus vite.

Pourquoi faudrait-l boire du lait de cafard ?

Si cette tendance food semble peu appétissante, elle serait pourtant bénéfique pour notre corps comme le démontre cette étude relayée sur le site Inverse.

Le lait de cafard est constitué de minuscules cristaux de lait, qui possèdent de nombreux actifs vertueux. Il contient quatre fois plus de protéines que le lait de vache, mais également des acides aminés essentiels à la croissance cellulaire, des lipides bons pour notre organisme et des glucides.

Grâce à tous ses nutriments, le lait de cafard serait idéal pour apporter toute l'énergie nécessaire à notre corps.

"Les protéines et les matières grasses sont idéales pour renforcer les cheveux et les ongles", ajoute Rachel Nazarian, dermatologue, au site Marie Claire.

Pas encore commercialisé

Mais attention, le lait de cafard ne serait pas recommandé à tout le monde. La spécialiste explique : "Le taux d'hormones de croissance dans ce liquide est inconnu. Malheureusement, chez certaines personnes, ces hormones ont tendance à accentuer leur acné. Le fort taux de sucre serait aussi un accélérateur du vieillissement cutané."

Leonard Chavas, le scientifique à l'origine de ces recherches, explique qu'il faudrait cependant plus de 1000 femelles pour produire 100 ml de lait. De plus, il serait impossible de "traire" les femelles cafards. Il faudrait alors récupérer le lait sous forme de cristaux. Les scientifiques espèrent plutôt recréer cette substance riche en laboratoire, avant de pouvoir la commercialiser. Nous avons donc encore un peu de temps avant de verser du lait de cafard dans nos céréales du matin...