Carrie Fisher : Gary, "l'homme de sa vie" (photos)

L'inoubliable Princesse Leia de la saga Star Wars est décédée ce 27 décembre des suites d'une crise cardiaque. Elle avait 60 ans et de multiples vies.
A lire aussi
"Les photos, c'est perso. Les partager, c'est harceler"
News essentielles
"Les photos, c'est perso. Les partager, c'est harceler"

L'icône de la culture geek s'est éteinte ce mardi des suites de l'accident cardiaque dont elle avait été victime sur le vol Londres-Los Angeles quatre jours plus tôt. Pour les fans de Star Wars, depuis 1977 et la sortie de La Guerre des étoiles, elle était Leia. La princesse capable de se défendre seule et de parler politique, une révolution pour les films d'action.

Si l'image de la guerrière aux macarons ne l'a jamais quittée, Carrie Fisher était aussi une auteure de scénarios, l'une des plus demandées dans les années 90. Après une période troublée par sa santé mentale fragile et ses diverses addictions, la star revenait sur le devant de la scène en reprenant le rôle de sa vie dans Le Réveil de la Force, et sera aussi à l'affiche de l'épisode 8 déjà intégralement tourné et dont la sortie au cinéma est prévue en 2017.

Côté coeur, l'actrice avait épousé en premières noces le chanteur Paul Simon en 1983. Malgré leur divorce un an après, ils se sont fréquentés pendant huit ans. Puis en 1990, elle se marie avec Bryan Lourd : il est le père de sa fille Billie, aujourd'hui âgée de 24 ans. Deux ans après leur mariage, il la quitte pour un homme. Dans ses mémoires intitulées The Princess Diarist sorties en novembre dernier, la comédienne américaine avouait avoir eu une aventure avec son partenaire Harrisson Ford pendant le tournage du film Star Wars : Episode IV - Un nouvel espoir en 1976.

En revanche ses dernières années, son seul et unique partenaire fut son chien adoré. "Il s'appelle Gary et il a 3 ans et demi. L'homme de ma vie est mon bouledogue français et je ne me sépare jamais de lui. En plus, je peux vous dire que c'est un excellent danseur !", s'amusait-elle en interview au magazine Closer en janvier dernier.

Les dossiers