Cette super maman invente des dépliants anti-stéréotypes sexistes pour enfants

Cette super maman invente des dépliants anti-stéréotypes sexistes pour enfants
Cette super maman invente des dépliants anti-stéréotypes sexistes pour enfants
Parce qu'elle en a eu marre de voir son fils être l'objet de moqueries parce qu'il portait du vernis à ongles, Elise, qui tient le blog "Maman Rodarde !" a décidé de fabriquer des dépliants anti-stéréotypes pour inciter les enfants à s'assumer tels qu'ils sont.
A lire aussi
Sa photo de son bébé sur le sol d'un aéroport scandalise : cette maman s'explique
News essentielles
Sa photo de son bébé sur le sol d'un aéroport scandalise...

Votre petit garçon aime porter du vernis à ongles ? Il n'est pas le seul : Brad Pitt, Snoop Doggy Dog ou encore l'ex-idole des ados Zach Effron aussi aiment se peinturlurer les ongles. C'est aussi tout à fait possible d'être une petite fille et d'adorer les jeux vidéo ou les matières scientifiques. Ou encore d'être un garçon et de porter des bijoux et/ou des vêtements à paillettes.

Parce qu'elle en a eu marre de voir son petit garçon moqué parce qu'il aimait "des trucs de filles", dont le vernis à ongles, Élise, 34 ans, qui tient le blog Maman Rodarde ! a eu une idée géniale pour tordre le cou aux stéréotypes sexistes : créer des dépliants destinés aux enfants afin de leur prouver qu'il est tout à fait possible d'être une fille ET de vouloir un jour devenir présidente de la République ou bien d'être un petit garçon ET de porter des jupes.

"Au parc, mon fils s'est pris une remarque de grands ados qui squattent les bancs et roulent un peu les mécaniques, parce qu'il portait du vernis à ongles. J'ai vu mon enfant se replier sur lui même, en étant hyper triste. A chaque fois que je montais au créneau pour prendre sa défense, et pour dire aux autres 'mais regardez, il n'y a pas de soucis avec ce vernis', je le voyais retrouver son insouciance. C'était un changement physique, très visible, radical. Cela m'a vraiment impactée. Je voulais vraiment donner aux enfants un moyen de se défendre", a raconté Élise au HuffPost.

La blogueuse a donc mis au point des dépliants au format PDF destinés à "clouer le bec aux enfants et aux adultes" qui "affirment que telle ou telle chose est pour les garçons/filles". Ainsi, les petites filles peuvent trouver en guise d'exemples des "meufs super badass" qui ont le crâne rasé (Kristen Stewart), les ordinateurs (Marissa Mayer de Yahoo !) ou ont été astronautes (Peggy Whitson), tandis que les petits garçons trouveront pléthore de modèles masculins portant des bijoux (Jay-Z et David Beckham) et les cheveux longs (Sébastien Chabal, Bob Marley) et qui n'ont pas honte de pleurer en public (le footballeur Angel Di Maria et Barack Obama).

.
.

En finir avec les stéréotypes de genre

Disponibles depuis une petite semaine sur son blog, les dépliants de Maman Rodarde ! ont reçu un accueil plus qu'élogieux sur Twitter et ont été consultés plus de 10 000 fois.

"J'ai eu énormément de remerciements des parents, j'ai vraiment senti que c'était un outil qu'ils attendaient et dont ils avaient besoin. Une maman l'a montré à son fils, il adore, et il commence même à chercher ses propres exemples à lui. Cela démontre que les enfants arrivent à se l'approprier, c'est super."

Désormais, la blogueuse a eu envie : lutter plus efficacement encore contre le marketing genré et les stéréotypes sexistes. Au HuffPost, elle raconte avoir été contactée par des enseignants ainsi que par des bibliothécaires qui souhaitent montrer les dépliants à leurs élèves pour leur faire prendre conscience des injonctions stéréotypées auxquels ils se plient et qui les empêchent d'aimer ce qu'ils veulent. "J'aimerais bien me tourner vers Marlène Schiappa ou Jean-Michel Blanquer pour voir si une diffusion n'est pas possible. Sinon j'ai aussi dans l'idée de chercher un éditeur, et de les traduire en plusieurs langues. Deux mamans se sont déjà proposées pour les traduire en anglais."