Christophe Maé, sa femme et sa famille : le chanteur vit souvent seul à Paris

Christophe Maé parle de sa famille et de son nouvel album
Christophe Maé parle de sa famille et de son nouvel album
Dans cette photo : Christophe Maé
En mai prochain, Christophe Maé sortira son quatrième album studio. Mais que les fans se rassurent, un premier single est déjà en écoute, "Il est où le bonheur". Pour la chanteur, c'est l'occasion de se confier dans une toute nouvelle interview.
A lire aussi

En mai prochain, Christophe Maé fera son grand retour avec un quatrième album studio intitulé L'attrape-rêve. Mais bonne nouvelle pour les fans, le chanteur révélé par la comédie-musicale Le Roi Soleil propose d'ores et déjà un single entraînant comme il en a le secret, Il est où le bonheur. Mais pour préparer son grand retour, Christophe Maé a dû faire quelques concessions. Ainsi, comme il le raconte au Parisien, il a dû s'installer à la capitale et délaisser sa Provence pour se concentrer entièrement sur sa musique, délaissant bien malgré lui par la même occasion son épouse Nadège et leurs deux enfants, Jules et Marcel.

Il explique ainsi avoir fait l'acquisition d'un appartement dans le quartier de Bastille : "J'ai vraiment acheté cet appartement pour travailler tranquillement sur mon nouvel album. Avant, j'ai beaucoup bossé de chez moi, dans le Sud. Je culpabilisais de le faire à côté de mes enfants ou bien de rater l'heure de leur bain ou de ne pas manger avec eux parce qu'il fallait que je termine une chanson. Aujourd'hui, j'ai séparé les deux. Je suis quatre jours ici, à Paris, pour bosser, et ensuite je repars dans le Sud, où je suis totalement dispo pour ma femme, Nadège, et mes deux enfants".

Ses fils au coeur de son disque

Vous l'aurez donc compris, si Christophe Maé s'est éloigné de sa petite famille quelques jours par semaine, c'est pour mieux la retrouver ensuite. D'ailleurs, ses deux enfants sont partout dans son nouvel album. Le premier Jules, lui a inspiré le titre de L'attrape-rêve puisqu'il est rentré de l'école un jour en expliquant à son père qu'il souhaitait accrocher l'objet dans sa chambre. "Ca m'a tout de suite parlé, raconte Christophe Maé, on en a mis partout et ça m'a donné envie d'en faire une chanson". Enfin, son petit dernier, Marcel, 2 ans et demi, a carrément droit à un titre qui porte son prénom. "Je suis ému de pouvoir balancer qui je suis", conclut l'artiste avec émotion.

Rendez-vous en mai pour découvrir L'attrape-rêve de Christophe Maé.