De Proust à Sagan, 8 classiques de la littérature française à (re)découvrir

Bonjour Tristesse de Françoise Sagan
Bonjour Tristesse de Françoise Sagan
Des oeuvres disponibles gratuitement en ligne à l'eventail d'eBooks à télécharger, la Toile déborde de classiques de la littérature française. Et cette période de confinement semble tout à fait idéale pour les (re)découvrir.
A lire aussi

Comment lutter contre l'anxiété et l'ennui ? En écoutant des podcasts, en rattrapant le meilleur du cinéma féministe sur Netflix, en accordant plus d'attention à ses animaux de compagnie... Les solutions ne manquent pas. Et parmi elles : la lecture. Il faut dire que, des librairies en ligne aux très nombreuses plateformes proposant des milliers de livres gratuits (avec parmi elles, l'exemplaire bibliothèque numéro de TV5 Monde), les bouquins à dévorer sont foison sur la Toile.

Et pourquoi ne pas profiter de cette abondance pour rattraper les classiques ? Ces pierres angulaires de la littérature française qui, de Flaubert à Duras, hantent bien des bibliothèques. Entre nouvelles ludiques, romans-fleuves et poésie pleine de facétie, il y en a pour tous les goûts. La preuve par 8.

"Madame Bovary" de Gustave Flaubert

Pour s'initier au "bovarysme".
Pour s'initier au "bovarysme".

"Tout ce qui l'entourait immédiatement, campagne ennuyeuse, petits bourgeois imbéciles, médiocrité de l'existence, lui semblait une exception dans le monde, un hasard particulier où elle se trouvait prise, tandis qu'au delà s'étendait à perte de vue l'immense pays des félicités et des passions. Elle confondait, dans son désir, les sensualités du luxe avec les joies du coeur, l'élégance des habitudes et les délicatesses du sentiment".

Se dit du "bovarysme" (ou "bovarisme") un état d'insatisfaction chronique, consistant à nourrir des "rêveries ambitieuses" - dixit le Larousse - pour compenser sa tristesse. A l'origine de ce terme, le personnage d'Emma Rouault, alias Madame Bovary, épouse trompant son ennui par les évasions romanesques. Difficile de ne pas s'identifier au désespoir ordinaire de cette femme esseulée, héroïne d'un véritable drame psychologique.

A lire gratuitement ici.

"Bonjour Tristesse" de Françoise Sagan

"Bonjour Tristesse", le chef d'oeuvre d'une enfant terrible.
"Bonjour Tristesse", le chef d'oeuvre d'une enfant terrible.

"Je m'allongeais dans le sable, en prenait une poignée dans ma main, le laissais s'enfuir de mes doigts en un jet jaunâtre et doux, je me disais qu'il s'enfuyait comme le temps, que c'était une idée facile et qu'il était agréable d'avoir des idées faciles. C'était l'été".

"Bonjour tristesse", ce sont des mots de Paul Eluard ("Adieu tristesse / Bonjour tristesse / Tu es inscrite dans les lignes du plafond / Tu es inscrite dans les yeux que j'aime"), mais c'est aussi un classique de la littérature jeunesse, et de la littérature tout court. A seulement 18 ans, Françoise Quoirez, alias Françoise Sagan (un pseudonyme piqué à un personnage de Proust), a bouleversé le monde littéraire en narrant le duel (au soleil) entre la lycéenne mélancolique Cécile et Elsa, l'amante de son père. Un récit azuréen, empli de spleen et de désillusions.

A télécharger en eBook ici.

"A la recherche du temps perdu" de Marcel Proust

La recherche du temps perdu, idéale pour ce confinement.
La recherche du temps perdu, idéale pour ce confinement.

"Longtemps, je me suis couché de bonne heure. Parfois, à peine ma bougie éteinte, mes yeux se fermaient si vite que je n'avais pas le temps de me dire : "Je m'endors." Et, une demi-heure après, la pensée qu'il était temps de chercher le sommeil m'éveillait...".

Selon votre situation, le confinement vous permettra peut-être de renouer avec un temps retrouvé, loin du quotidien accéléré d'avant. Mais pour ce qui est du temps perdu, personne ne l'écrit mieux que Marcel Proust. Premier opus de cette oeuvre-fleuve, Du côté de chez Swann est (entre autres choses) une évocation nostalgique de l'enfance, terreau des fameuses "madeleines" tant glosées. On se plaît à s'égarer au fil des longues phrases de l'auteur, songes et souvenirs qui sont autant de prouesses romanesques.

A lire gratuitement ici.

"Paroles" de Jacques Prévert

La poésie sans frontières du grand Prévert.
La poésie sans frontières du grand Prévert.

"C'est fou ce que l'homme invente pour abîmer l'homme / Et comme tout ça se passe tranquillement / L'homme croit vivre et pourtant / Il est déjà presque mort / Et depuis très longtemps".

Les Paroles de Jacques Prévert ont beau avoir plus de soixante-dix ans, elles débordent encore de modernité. Rien de tel que ces 91 poèmes concis, qui dénotent par leur musicalité et leur ludisme, pour faire taire l'angoisse et la morosité. Évoquant aussi bien la violence et l'enfance que la confusion des sentiments, Prévert nous balade d'une émotion à l'autre, en un vaste mouvement de création, absolument libre et chantant.

"Splendeurs et misères des courtisanes" d'Honoré de Balzac

Et si on (re)découvrait Balzac ?
Et si on (re)découvrait Balzac ?

"La vie est pour moi tour à tour un paradis et un enfer; mais quand, par hasard, elle n'est ni l'un ni l'autre, elle m'ennuie et je m'ennuie".

Journalistes, forçats, courtisanes... Toutes les classes sociales cohabitent dans cette vaste fresque qu'est la littérature balzacienne, brossée à grands coups de plume incisive. Splendeurs et misères des courtisanes est certainement, aux côtés de La peau de chagrin et d'Illusions Perdues (dont il est la suite), l'une de ses plus tranchantes évocations de la société française et de ses vanités pathétiques.

Une oeuvre à (re)découvrir pour mieux s'immerger ensuite dans l'opus Honoré et moi, déclaration d'amour contemporaine et toute personnelle à l'auteur du Père Goriot, signée par l'autrice féministe Titiou Lecoq.

A lire gratuitement ici.

"Ecrire" de Marguerite Duras

Les réflexions toujours aussi lyriques de Marguerite Duras.
Les réflexions toujours aussi lyriques de Marguerite Duras.

"L'écrit ça arrive comme le vent, c'est nu, c'est de l'encre, c'est l'écrit et ça passe comme rien d'autre ne passe dans la vie, rien de plus, sauf elle, la vie".

L'écrit, c'est précisément le thème de cet essai intimiste empli de fulgurances, peut-être l'oeuvre la plus passionnée de Marguerite Duras. Avec une justesse redoutable, l'autrice de L'amant délivre une ode impudique à l'inventivité romanesque, perçue non pas comme une technique, mais un besoin vital, indissociable de l'existence elle-même, du monde et de ses idées. Un bijou de style et de sensibilité.

A télécharger en eBook ici.

"Les contes de la Bécasse" de Guy de Maupassant

Les nouvelles de Guy de Maupassant, trésors de lectures confinées.
Les nouvelles de Guy de Maupassant, trésors de lectures confinées.

"La nuit vint deux heures plus tôt, tant le ciel était sombre. J'avais pour guide un paysan qui marchait à mon côté, par un tout petit chemin, sous une voûte de sapins dont le vent déchaîné tirait des hurlements. Entre les cimes, je voyais courir les nuages en déroute, des nuages éperdus qui semblaient fuir devant une épouvante".

A l'instar des poèmes, les nouvelles sont d'adéquates lectures lorsque la concentration est aux abonnés absents. Efficacité de l'écriture, immersion immédiate dans le récit, caractérisation limpide des personnages, sens de la narration exemplaire : il y a de tout cela dans les courtes histoires de Guy de Maupassant, véritable maître du genre. L'auteur de Bel Ami dépeint comme personne les moeurs et caractères des individus, mais aussi leurs passions et bassesses, et ce avec un art de la chute encore inégalé.

A lire gratuitement ici.

"Le blé en herbe" de Colette

"Le blé en herbe", un classique signé Colette.
"Le blé en herbe", un classique signé Colette.

"Elle se tut, et Philippe aperçut, sous les prunelles bleues, en haut de la fraîche joue enfantine de son amie, la nacre, le sillon des larmes nocturnes et de l'insomnie, ce reflet satiné, couleur clair de lune, qu'on ne voit qu'aux paupières des femmes contraintes de souffrir en secret".

A l'instar des mots précieux de Françoise Sagan, ceux de Colette sont indissociables d'un certain imaginaire de l'adolescence, forcément initiatique, des émotions et sensations aussi extrêmes que contradictoires qu'une telle période implique. Il suffit pour s'en convaincre de se plonger dans ce sulfureux Blé en herbe, un témoignage plein d'épure sur la perte de l'enfance et le trouble désarmant que ce deuil de soi suscite.

A télécharger en eBook ici.