Ecologie, yoga, féminisme : 8 chouettes podcasts à écouter durant le confinement

Les meilleurs podcasts à écouter en confinement
Les meilleurs podcasts à écouter en confinement
Durant le confinement, difficile de vous ennuyer tant la Toile regorge de podcasts insolites, gorgés d'entrevues, d'histoires de vies et de militances. De bonnes ondes qui n'attendent que vous.
A lire aussi

En temps de confinement, les podcasts sont les plus fidèles alliés pour distraire vos enfants - les instruire tout en les amusant. Mais pas seulement. Car aujourd'hui c'est toute une ribambelle de nouvelles créations sonores qui dénotent par leur engagement, leur puissance, l'humanité de leurs discours, la créativité de leur forme. Des podcasts qui traitent de tout : la Terre et les travailleuses du sexe, les bienfaits du yoga et les parcours des figures féminines (et féministes) les plus inspirantes.

Bref, autant d'histoires propices à vous captiver, vous éclairer, vous conscientiser. A vos casques !

"L'effet Panda"

"L'effet panda", le podcast écolo de WWF.

Si l'on vous dit "panda", vous pensez certainement au logo familier du WWF, et c'est normal : L'effet Panda est effectivement le podcast du Fonds mondial pour la nature. Une suite de reportages qui nous embarquent un peu partout, des profondeurs bleutées des océans (chaque jour, chercheuses et chercheurs imaginent comment assurer leur protection via les nouvelles technologies) aux élans aquatiques du dauphin de Guyane (une espèce menacée). Au gré des témoignages d'expert·es, on croise aussi des jaguars, des forêts, et... des déchets plastiques abondants. Des écoutes idéales, à l'heure où "notre maison brûle".

A écouter ici.

"Histoires d'Amérique"

Si vous avez l'habitude de dévorer les reportages immersifs du magazine Society, vous devriez adhérer illico aux feuilletons sonores d'Histoires d'Amériques, podcasts pensés par la revue - en collaboration avec la maison d'édition 10/18. Investigations à l'appui, ces écoutes s'attardent autant sur les tragédies intimes qui traversent la société états-unienne que sur les mécanismes de narrations que déploient celles et ceux qui les couchent sur papier. De quoi titiller notre attrait pour les faits divers sordides, mais aussi pour la création littéraire.

A écouter ici.

"Le quatrième trimestre"

"Qui a dit que la grossesse ne durait que neuf mois ?", s'interroge Sophie Baconin, l'instigatrice du Quatrième trimestre. A l'instar de l'excellent Bliss Stories, cette création sonore donne la parole aux principales concernées - les mères de famille - afin d'aborder tout ce qu'impliquent l'accouchement et le fait de porter un enfant : amour et doutes, charge mentale considérable et dépression post-partum, congé parental, rapport à son corps, sexualité post-grossesse... Le tout évoqué avec légèreté et bienveillance, comme une confidence. On prêtera d'autant plus l'oreille aux derniers épisodes, focalisés sur les appréhensions des futurs parents à l'heure du coronavirus. Universel.

A écouter ici.

"La politique des putes"

D'abord, c'est un titre-choc en forme de manifeste, évoquant le militantisme cru d'Ovidie et de Virginie Despentes. Et puis ensuite, c'est une immersion documentaire, nécessaire et juste. Dernière production en date des studios Nouvelles Ecoutes (créés par Lauren Bastide et Julien Neville), La politique des putes doit en partie sa singularité à la sensibilité vive de son instigateur, le comédien Océan. Celui-ci tend le micro à celles que l'on stigmatise toujours sans jamais écouter : les travailleuses du sexe.

Un éclairage rare et précieux, d'autant plus en cette période de confinement qui met sacrément en péril la sécurité (sanitaire et financière) des "TDS". Non content d'être portés par l'inénarrable voix d'Anna Mouglalis (en intro), ces épisodes privilégient la polyphonie : chercheuses, militantes féministes et performeuses y partagent leur engagement et leur érudition. Nécessaire pour rappeler que oui, l'intime est politique.

A écouter ici.

"Confiné·e·s ?"

"Face au confinement, on n'est pas logé·es à la même enseigne", admettent les journalistes Romain Jeanticou et Clémentine Spiler (à qui l'on dont l'essentiel podcast Pionnières sur Radio Nova). Et c'est pour cela que le duo a lancé Confiné·es ?, initiative aussi simple qu'éloquente : une série de très courtes prises de parole (une ou deux minutes en moyenne) de celles et ceux qui n'ont pas droit au confinement, ou bien souffrent de leur isolement.

Victime de violences conjugales, employé pour Amazon, conducteur de RER, professeur d'histoire-géo, ce sont les voix les plus tues qui se retrouvent libérées, entre drames intimes, insécurité édifiante et (gros) fiascos. Puisqu'ils touchent autant qu'ils scandalisent, ces mini-récits citoyens ravivent l'utilité publique du journalisme. Jamais le slogan espagnol "La romantisation du confinement est un privilège de la classe" n'a semblé aussi vrai.

A écouter ici.

"L'esprit des pionnières"

Qui sont au juste les "Pionnières" ? Des femmes "libres, audacieuses, aventurières", nous répond-t-on. Et leur audace n'a pas de frontières. C'est pour cela qu'à l'instar d'une chaîne YouTube comme Virago (elle aussi focalisée sur les parcours des grandes de ce monde), ce podcast nous emmène aux quatre coins du globe.

On y découvre la jeune étudiante italienne d'origine marocaine Yasmine Ouirhrane (ennemie des réacs aux esprits étroits), la cyberactiviste française Fanchon Mayaudon-Nehlig (qui a fait plier Google afin que la recherche "lesbienne" n'aboutisse plus à des sites pornos) mais aussi les excursions de la journaliste Celhia de Lavarène, en lutte permanente contre le trafic de jeunes filles en Bosnie. Des figures aussi courageuses qu'inspirantes.

A écouter ici.

"Le chemin du yoga"

Un podcast relax et yogi à souhait.
Un podcast relax et yogi à souhait.

Sachez-le, il est possible de concilier deux remèdes à l'anxiété. La preuve avec ce grand mix de podcast détendu et de méthodes de yoga. Et qui de mieux pour enseigner aux auditrices les meilleures postures qu'Isabelle Morin-Larbey, la présidente de la Fédération nationale des enseignants de yoga ?

Entre confiance en soi renforcée et exercices de respiration, bien-être et stabilité physique, les recommandations érudites de la spécialiste font du bien au corps comme à la santé mentale. D'autant plus qu'elles conviennent parfaitement au format-podcast, celui du temps long, de l'immersion et de la sérénité.

A écouter ici.

"Les parleuses"

Sus aux beaux parleurs jamais à court de sexisme ordinaire, vive les Parleuses aux grandes connaissances littéraires ! Les parleuses, ce sont donc des séances de lectures inédites qui visent à assurer "la propagation du matrimoine littéraire". Dans le rôle des narratrices, on y entend les voix passionnées, précises et alertes d'autrices féministes comme Lydie Salvayre, Kiyémis et Chloé Delaume.

Et de quoi parlent-elles donc près d'une heure durant ? Et bien, des oeuvres et vies de la philosophe Simone Weil (avec un "W" donc), de la romancière américaine Carson McCullers (qu'il faut lire et relire) ou encore de l'activiste radicale Valerie Solanas, à qui l'on doit le fameux SCUM Manifesto - mais l'Histoire a malheureusement préféré retenir sa tentative d'assassinat d'Andy Warhol. Des exposés plein de vie et de savoirs.

A écouter ici.