"J'ai l'air bizarre" : Courteney Cox dénonce les ravages de la chirurgie esthétique

Courteney Cox dénonce les ravages de la chirurgie esthétique
Courteney Cox dénonce les ravages de la chirurgie esthétique
Comédienne iconique de la série "Friends", Courteney Cox a brisé un tabou en se confiant sur les ravages de la chirurgie esthétique. Des confidences sans filtre.
À lire aussi

"Un jour, je me suis dit : 'oh mince, j'ai vraiment l'air bizarre avec toutes ces injections et tout ce que je fais à mon visage'". Ainsi s'est exprimée Courteney Cox dans les pages du Sunday Times. L'iconique actrice des séries Friends et Cougar Town est revenue sur un sujet qu'elle souhaite aborder sans tabou : la chirurgie esthétique. Et son recours systématique au sein de l'industrie hollywoodienne.

Courteney Cox avoue elle-même avoir essayé de stopper le temps. "Il y a un moment dans ma vie où j'ai pensé : 'Oh non, je change, j'ai l'air plus vieille'. Alors j'ai passé des années à courir après l'illusion de la jeunesse." Avant de finalement se rendre compte que la chirurgie esthétique était "une sorte de folie", comme elle l'énonce sans détour au Sunday Times. Et l'actrice de 57 ans de l'affirmer encore : "Je ne le referais plus du tout aujourd'hui".

Une voix qui fait écho à bien d'autres.

Une dénonciation collective

En 2008, Courteney Cox abordait déjà le sujet : "C'est fantastique et horrible [la chirurgie esthétique]. Je suis allée chez le docteur et il disait, laissez-moi en injecter, ici, ici et ici... Je me suis sentie lamentable. Je suis une actrice, je dois être capable de bouger mon visage. Quand les gens ne peuvent plus froncer les sourcils, c'est effrayant !". Pour Cox, "les injections ne sont pas bénéfiques, les choses changent, tout tombe.... Mais moi je faisais en sorte que cela ne tombe pas, et j'avais l'air fausse".

Aujourd'hui, de plus en plus de célébrités dénoncent les ravages de la chirurgie esthétique. Jamie Lee Curtis par exemple. "J'ai essayé la chirurgie plastique en 1989 et cela n'a pas fonctionné. Je suis devenue accro au Vicodin [un type d'analgésique, ndlr]. Une fois que vous vous attaquez à votre visage, vous ne pouvez plus faire marche arrière", fustigeait la comédienne américaine en octobre 2021.

Mais aussi, la mannequin Linda Evangelista. Ou encore, l'actrice Renée Zellweger. "Ce n'est pas un secret que la valeur d'une femme a été historiquement mesurée par son apparence", dénonçait à ce titre l'interprète iconique de Bridget Jones, objet de "shaming" sur les réseaux sociaux pour son recours à la chirurgie.

Des critiques que Courteney Cox partage. "Il n'y a rien de mal à avoir bientôt 60 ans, j'ai juste du mal à le dire. Le temps passe si vite", confie l'interprète de Monica Geller. Raison de plus pour l'aborder avec sérénité. C'est d'ailleurs avec philosophie que Courteney Cox envisage désormais le poids des années : "J'ai beaucoup plus les pieds sur terre, j'ai appris tant de choses dans ma vie", confiant : "Désormais, j'essaye de vieillir avec plus de grâce".