Cyril Hanouna ne se moquerait-il pas un peu de nous ?

L'animateur Cyril Hanouna
L'animateur Cyril Hanouna
Dans cette photo : Cyril Hanouna
La nouvelle émission de Cyril Hanouna s'appelle "Balance ton poste". Une récupération à peine masquée de l'expression #Balancetonporc, associé au mouvement de libération de la parole des femmes sur les violences sexuelles. Une bonne grosse blague.
A lire aussi
Une collection de vêtements #MeToo, est-ce bien raisonnable ?
News essentielles
Une collection de vêtements #MeToo, est-ce bien...

Est-ce que c'est une plaisanterie ? Un peu comme la réaction de Marlène Schiappa à l'annonce en direct de la démission de Nicolas Hulot. C'est ce qu'on se demande au lendemain du communiqué qui a révélé le nom de la nouvelle émission du couteau suisse de C8, Cyril Hanouna.

La nouvelle émission de Cyril Hanouna, qui se concentrera sur l'actu média le vendredi à 23h10, s'appellera... "Balance ton poste".

Outre le fait que l'ultra-visibilité de l'homme vire à l'overdose, est-ce que celui qui est régulièrement accusé de tolérer des agressions sexuelles sur son plateau va réutiliser le nom d'un mouvement de libération de la parole des victimes de violences sexuelles ? Il faut croire que la recherche du buzz à la petite semaine fait partie de la stratégie.

Les féministes présent·e·s sur les réseaux sociaux sont dubitatif·ve·s et condamnent une belle tentative de récupération et de feminist washing.

Comme d'habitude, on se demande quelle cellule de cerveaux bouillonnants a pensé que ce titre allait passer comme une lettre à la poste. Oui, on ne "peut pas plaire à tout le monde", mais faire de la récupération de bas étage sur le dos des victimes est clairement scandaleux venant de la part de Cyril Hanouna.

Appeler une émission Balance ton Poste tout en ayant permis voire encouragé des faits d'attouchements sexuels ou d'homophobie, c'est un beau crachat à la face des victimes.

Plusieurs incidents se sont en effet produits dans Touche Pas à mon Poste. Comme le fait qu'en 2016, le chroniqueur Jean-Michel Maire avait embrassé les seins d'une invitée alors que celle-ci s'y était clairement opposée. Le CSA s'était saisi, suite à de nombreuses plaintes.

En mai 2017 aussi, Cyril Hanouna avait diffusé une fausse annonce de rencontre sur un site pour personne gay. L'appel à un jeune homme ayant répondu à l'annonce, en direct sur le plateau et en haut-parleur, avait indigné. Surtout qu'elle était diffusée à l'occasion de la Journée mondiale contre l'homophobie. Considérée comme humiliante, cette séquence avait fini par convaincre des annonceurs de retirer leurs publicités de la chaîne, malgré un Cyril Hanouna se défendant de toute malveillance.

Pour cette blague homophobe, la sanction du CSA avait été une amende de 3 millions d'euros et avait motivé sa décision en estimant que C8 avait "gravement méconnu, le principe de respect de la vie privée, ainsi que son obligation de lutter contre les discriminations".

Au total, le CSA a pris trois sanctions contre Touche Pas à Mon Poste. Dont une a été annulée par le Conseil d'État en juin dernier. En revanche, pour une séquence où Cyril Hanouna avait demandé à la chroniqueuse Capucine Anav de poser sa main sur son sexe alors qu'elle avait les yeux fermés a été confirmée.

Le Conseil d'État a jugé que cette séquence "ne peut que banaliser des comportements inacceptables, qui sont d'ailleurs susceptibles de faire l'objet, dans certains cas, d'une incrimination pénale". Et que cette séquence "tend à donner de la femme une image stéréotypée la réduisant à un statut d'objet sexuel".

Une preuve supplémentaire qu'on ne peut pas faire de l'humour gras, homophobe et sexiste à tout crin. Rire au dépend des autres, c'est non. Il en va de même avec ce nom d'émission. Pourtant, pour Cyril Hanouna, tout est bon pour faire "de la blague". Quelle paresse intellectuelle.

Ajoutons à cela la liste éloquente des chroniqueur·euse·s annoncé·e·s. On y retrouve notamment des sommités de la défense des femmes (sic) : Bertrand Chameroy, Doc Gynéco, Eric Naulleau, Karim Zéribi, Bernard Laporte, Mehdi Maizi, Julien Pasquet, Thibaud Vézirian, Agathe Auproux, Louis Morin et Sarah Le Grand.

On résume : neuf hommes, deux femmes.

On attend de voir maintenant. Suite à un gros manque à gagner après le retrait d'annonceurs et les sanctions du CSA, Hanouna a peut être décidé de changer de cap dès ce 21 septembre. Il n'est pas encore trop tard pour changer de nom. Et de changer tout, en fait.