Cette marque choisit de sponsoriser deux athlètes enceintes (et on applaudit)

La marque Altra Running met à l'honneur les sportives enceintes.
La marque Altra Running met à l'honneur les sportives enceintes.
"Ce partenariat est une énorme reconnaissance de la force, de la persévérance et de la détermination des femmes". La marque de chaussures de sport Altra Running affirme son envie de faire bouger les choses en soutenant financièrement deux femmes enceintes - et exceptionnelles coureuses. Une révolution ?
A lire aussi

Les femmes enceintes suscitent bien des préjugés. On les assomme à grands coups de conseils cosmétiques et d'avis - jamais exigés - sur leur poids, leurs habitudes culinaires ou leur apparence physique, on n'ose croire que leur sexualité n'est pas forcément au point mort... Bref, on les enferme dans des cases. Mais Alysia Montaño et Tina Muir sont bien décidées à coiffer au poteau ces injonctions. Littéralement, même : ces deux femmes sont actuellement en pleine grossesse, mais ce sont aussi des coureuses de grand niveau. Et la marque sportswear Altra Running (spécialisée dans la commercialisation et la vente de baskets) vient d'affirmer son envie de les parrainer. L'occasion de faire évoluer les mentalités.

"Le fait qu'Altra Running soutienne deux coureuses enceintes est une énorme reconnaissance de la force, de la persévérance et de la détermination des femmes", se réjouit déjà Tricia Vieth, directrice de la marque Runners Roost, du côté du magazine Outside Online. Plus que cela, la leadeuse voit là une "grande étape" de franchie concernant la manière dont les investisseurs perçoivent et soutiennent les championnes - et la gent féminine en général. Et ce ne sont pas les principales concernées qui la contrediront...

"Cela représente beaucoup pour les femmes"

Pour la championne nationale américaine du 800 mètres Alysia Montaño et la marathonienne britannique Tina Muir, ce partenariat a tout de la révolution. Alors que les sportives se voient depuis des décennies handicapées ou exclues des événements sportifs au moment de leur grossesse (leur contrat est rompu, leur salaire réduit, les pressions professionnelles considérables), la marque de chaussures de sport délivre un tout autre son de cloche en leur offrant un soutien économique bien réel, en échange d'apparitions dans la presse.

Par le passé, un sponsor avait d'ailleurs décidé de suspendre le précédent contrat d'Alysia Montaño lors de sa grossesse. Et pas des moindres, puisqu'il s'agit... de Nike. Ce qui n'avait pas empêché la sportive de poursuivre ses exploits - tout en dénoncant les décisions de Nike aux médias. Interrogée par Outside Online, Montaño insiste aujourd'hui sur la nécessité de mettre en lumière les femmes enceintes, dans le domaine sportif et professionnel en général.

"Pourquoi ne pas soutenir une personne dans son entièreté, même si cela implique une grossesse ?", s'interroge-t-elle à juste titre. Il faut dire que le quotidien de bien des femmes enceintes a tout de l'exploit sportif !

C'est d'ailleurs pour cela que la championne avait lancé sur les réseaux sociaux le hashtag #DreamMaternity, en soutien à toutes les mères qui travaillent. Des mères et des sportives, Tina Muir en parle abondamment dans son podcast sororal Running for Real ("Courir pour de vrai"), abordant les coups de mou et les inspirations des runneuses. Autant dire que les deux sportives n'hésitent pas, entre deux courses, à brandir leur militance.

"[Ce parrainage] montre que [nos] combats en valent la peine", s'enthousiasme désormais la marathonienne britannique. "Sponsorisées ? Pendant la grossesse ?! Et oui, nous l'avons fait ! Ravie d'annoncer notre parrainage avec la marque de chaussures de sport Altra Running", a déclaré sa consoeur sur Instagram. La coureuse olympique voit en ce support financier un soutien à toutes les "filles, femmes et mamans". Et Tina Muir de corroborer, emoji coeur à l'appui : "Cela représente BEAUCOUP pour les femmes". Des mots réjouissants.

Cesser d'invisibiliser la grossesse dans le milieu du sport n'est pas plus mince des performances. Gageons seulement que ce partenariat ne soit que le début d'une longue série.