Cette astuce améliorera votre sommeil (et sauvera peut-être votre couple)

Cette astuce améliorera vos nuits (et sauvera peut-être votre couple par la même occasion)
Cette astuce améliorera vos nuits (et sauvera peut-être votre couple par la même occasion)
Vous n'en pouvez plus de vous faire piquer la couverture par votre Jules chaque nuit ? Voici une astuce toute simple que vous pouvez mettre en pratique dès maintenant.
A lire aussi

En cette période de grand froid, vous frissonnez rien qu'à l'idée de vous déshabiller pour vous mettre au lit. Mais une fois que ce douloureux effort a été accompli, quel réconfort de s'emmitouflez bien au chaud sous la couette ! Quand votre cher et tendre ne la tire pas de son côté, bien entendu. En effet, vous ne comptez plus les fois où vous vous êtes réveillée grelottante, parce que Monsieur vous avez piqué toute la couverture. Et même si vous savez qu'il s'agit d'un geste inconscient de sa part (forcément, il dort!), cela vous donne tout de même des envies de meurtre quand vous vous réveillez le matin, exténuée.

Ces petits "conflits sous la couette", beaucoup de couples les connaissent. Pourtant, il existe une solution toute simple pour pallier à ce genre de petit désagrément : dormir chacun avec sa couverture. Cela peut paraître risible, tellement cette astuce semble évidente, mais encore faut-il y penser. En France, cette pratique n'est d'ailleurs pas tellement répandue, contrairement en Scandinavie ou en Allemagne. Alors, oui c'est très romantique de vouloir tout partager, y compris la couette. Mais cela vaut-il vraiment la peine de se disputer à ce sujet, quand on sait qu'on peut l'éviter ?

Dormir à deux peut nuire à votre sommeil

Plusieurs études ont prouvé que la qualité de votre sommeil était étroitement lié à la personne avec qui vous partagez vos nuits. Une enquête britannique réalisée par l'Université de Leeds et le site d'experts du sommeil Silentnight en novembre 2016 a par exemple révélé que 29 % des personnes estiment que c'est à cause de leur partenaire qu'ils ne jouissent pas d'une bonne nuit de sommeil.

Or, comme l'expliquent les auteurs de l'étude, un mauvais sommeil augmente le risque de dépression, de maladie cardiaque, d'accidents vasculaires cérébraux, d'insuffisance respiratoire et accroît le risque de divorce et de comportements suicidaires. De fait, les experts estiment qu'il peut être utile d'envisager d'autres options (si possible) que de partager sa couche avec celui qu'on aime, quand notre sommeil en pâtit trop.