En Arizona, les jupes des filles "responsables" des mauvaises notes des garçons

En Arizona, une école recommande aux filles d'éviter les jupes car elles "distraient les garçons"
En Arizona, une école recommande aux filles d'éviter les jupes car elles "distraient les garçons"
Dans l'État d'Arizona, un lycée s'est attiré les foudres des élèves après la découverte d'une affiche recommandant aux filles de ne pas s'habiller sexy pour éviter aux garçons d'avoir de mauvaises notes en classe.
A lire aussi
Decathlon veut changer "du rose pour les filles et du bleu pour les garçons"
News essentielles
Decathlon veut changer "du rose pour les filles et du...

C'est à se demander si ce n'est pas une blague tellement c'est désespérant.

Le 28 avril dernier, la direction du lycée Desert Ridge à Mesa, en Arizona, a dû s'excuser après la découverte d'une affiche mentionnant le règlement vestimentaire de l'établissement placardée sur la porte de la bibliothèque.

Le message placardé à l'entrée de la bibliothèque
Le message placardé à l'entrée de la bibliothèque

Destiné exclusivement aux jeunes filles, le message agrémenté de dessins se voulait humoristique. Raté. Il est surtout sexiste et offensant :

"Vous pensez que vous pouvez venir à l'école en étant jolies. Mais la seule chose que voient les garçons, c'est de la viande et cela les distraient. Et ils ont de mauvaises notes. Mais vous finissez quand même par en épouser un parce qu'il vous trouvait SEXY. Et il finit par être sous-employé parce qu'il n'a rien appris à l'école. Donc vous allez devoir le soutenir financièrement toute votre vie."

Et, en guise de conclusion (peut-être pour mieux faire passer la pilule) : "Mais c'est okay... parce que vous êtes mignonne aujourd'hui !"

Un énième cas de slut-shaming

L'affiche aurait pu passer inaperçue si Alissa Adams, lycéenne à Desert Ridge, n'avait pas tweeté son message offensant. L'étudiante raconte à ABCNews être allée se plaindre auprès de la bibliothécaire et auteur de l'affiche. En vain. Elle a finalement été retirée le lendemain après qu'un autre élève est allé se plaindre auprès de la direction de l'établissement. "Nous avons décidé de retirer l'affiche qui était inappropriée et relevait d'un très mauvais jugement de la part de la bibliothécaire", a déclaré à ABC un porte-parole du lycée Desert Ridge.

Stigmatisante, l'affiche n'a en tout cas pas manqué d'attirer l'oeil des médias aux États-Unis, qui se sont faits l'écho de cet énième cas de slut-shaming : à aucun moment, c'est l'attitude des garçons, qui voient les jeunes filles en jupe comme de la "viande" qui n'est remise en cause, et ce sont une fois encore les lycéennes qui sont responsables de leurs mauvais résultats scolaires.

"Je pense qu'ils ont essayé d'être drôles, mais ils ont eu tout faux sur toute la ligne", c'est désolée Alissa Adams lors de son intervention à la radio KNXV .