Une manucure à 5 ans ? Ice-T prend la défense de sa fillette

Des faux ongles à 5 ans ? Ice-T prend la défense de sa fillette
Des faux ongles à 5 ans ? Ice-T prend la défense de sa fillette
Pour son premier jour d'école, Chanel, la fille de la danseuse Coco Austin et du rappeur et acteur Ice-T, a posé sur l'Instagram de sa maman avec des faux ongles. Une manucure d'une journée qui a déclenché un vif tollé - rapidement rembarré par son père.
A lire aussi

La danseuse et épouse du rappeur Ice-T, Coco Austin, ne se doutait certainement pas de l'ampleur négative que prendrait la photo de sa fille, Chanel, publiée sur son compte Instagram le jour de la rentrée. On y voit l'enfant de 5 ans poser à la table familiale, cheveux relevés en deux couettes hautes ondulées, nouées par deux rubans rouges assortis à sa tenue d'écolière.

Mais ce n'est pas tant la coiffure ni les vêtements de la petite, souriante au demeurant, qui ont suscité l'intérêt des internautes, que ses mains délicatement posées devant elle. Et surtout, la French manucure qu'elle arbore.

"Elle est trop jeune pour faire ses ongles", "C'est tellement mauvais pour les ongles, même pour les adultes", "Laissez les enfants être des enfants", lâche-t-on en commentaire. Et puis, une internaute saisit même l'occasion de glisser sa remarque sur le fait que l'influenceuse lui donne le sein à 5 ans, non sans une culpabilisation nocive : "Comment se fait-il que vous allaitiez encore, mais qu'elle porte des faux ongles ?"

"Une occasion particulière"

Pourtant, Coco Austin précise bien en légende qu'il s'agit d'une exception. "Pour une occasion particulière, j'ai laissé Chanel faire ses ongles", écrit-elle. Comme les enfants qui jouent avec le maquillage des plus grand·e·s, la fillette a certainement voulu imiter sa mère - pour une journée seulement. A la place, la famille a reçu une salve de critiques... rapidement balayées par Ice-T, le père.

Invité sur le plateau de l'émission The View, diffusée jeudi 30 septembre et présentée par Whoopi Goldberg, le rappeur et acteur américain a évoqué la façon dont il gère ce genre de situations, et pris la défense de sa famille.

"Règle n°1 sur Internet : ne pas prêter attention à ce que disent les gens" a-t-il confié. "Inquiétez-vous plutôt des gens qui vous abordent et vous disent des choses dans la 'vraie' vie". C'est dit.

Dans la foulée, nombreux·se·s abonné·e·s ont contribué à dédramatiser la polémique, en apportant leur touche de bienveillance sous le cliché de la discorde. Désormais, les mots négatifs ont laissé place aux "adorable !" et "trop mignonne" de rigueur. Ou encore, un percutant : "Je suis sûre que Coco se fiche de vos opinions. C'est sa fille et elle est manifestement bien entourée et aimée." A bon entendeur.