Interdits de bermuda en pleine canicule, des chauffeurs de bus se mettent en jupe

Interdits de bermuda en pleine canicule, des chauffeurs de bus se mettent en jupe
Interdits de bermuda en pleine canicule, des chauffeurs de bus se mettent en jupe
Six conducteurs de bus et tram de Nantes sont venus travailler ce mardi 20 juin... en jupe. Ils avaient été interdits par leur direction de porter un bermuda en pleine période de canicule.
A lire aussi
Redécouvrir Claudette Colvin, celle qui refusa de se lever dans le bus
News essentielles
Redécouvrir Claudette Colvin, celle qui refusa de se...

Alors que depuis le début de la semaine, la canicule s'est installée sur la France et que les températures atteignent jusqu'à 37°C dans certaines régions, les chauffeurs de bus et de tramway de la ville de Nantes ont trouvé la parade pour venir travailler à la fraîche : porter une jupe.

Employés de la Semitan, la Société d'économie mixte des transports en commun de l'agglomération nantaise, tous ont répondu à l'appel du syndicat CFDT après que leur demande de venir travailler en bermuda en cas de forte chaleur a été rejetée par la direction. Pourtant, leur requête ne date pas d'hier : depuis 2013, les chauffeurs réclament le droit de porter un bermuda dès que la température dépasse les 30°C. Et pour cause : avec leur tenue réglementaire –chemise et pantalon -, non pensée pour supporter les fortes chaleurs, les chauffeurs de bus et tramway nantais sont mis à rude épreuve. D'autant que les véhicules qu'ils conduisent n'ont pas de climatisation. Avec l'effet réverbération du pare-brise, la température peut grimper jusqu'à 50°C.

"Nous avons déjà des conditions de travail compliquées, avec les agressions, a expliqué à 20Minutes Gabriel Magner, représentant CFDT. On estime que cette mesure pourrait un peu nous soulager."

Pour les chauffeurs, l'interdiction de venir travailler en pantacourt ou en bermuda est discriminatoire, puisque les femmes conductrices sont, elles, autorisées à venir travailler en jupe lorsqu'il fait chaud. "La jupe fait partie de la dotation vestimentaire de nos collègues femmes et nous n'avons pas d'équivalent, s'est insurgé Gabriel Magner. Depuis 2013, nous portons la revendication que les hommes puissent porter un bermuda ou un pantacourt, après un certain seuil de température. Mais la Semitan semble vouloir garder une image de marque..."

Le bermuda finalement autorisé

Pour protester contre cette mesure qu'ils jugent discriminatoire, six employés de la Semitan se sont donc présentés mardi 20 juin en jupe au moment de prendre leur service. "On ne nous autorise pas à avoir un pantacourt. Puisque la jupe est une tenue autorisée, nous la portons", s'est justifié Didier Sauvetre, conducteur CFDT auprès de Presse Océan.

Face à l'ampleur prise par leur action, les conducteurs de bus et de tram ont finalement obtenu gain de cause. La Semitan vient en effet d'autoriser le port de du bermuda. Attention toutefois au choix des couleurs : seul le noir et le beige sont autorisés.

Une Commission Habillement se tiendra également le vendredi 30 juin prochain afin qu'une tenue adaptée aux fortes chaleurs soit intégrée à la dotation 2018.