L'amour est dans le pré 2017 : pourquoi cette saison 12 sera différente

L'Amour est dans le pré revient ce soir avec une 12ème saison !
L'Amour est dans le pré revient ce soir avec une 12ème saison !
Ce soir, "L'Amour est dans le pré" fait son grand retour sur M6. Les téléspectateurs découvriront les portraits de sept des candidats qui composent cette saison 12. Une saison placée sous le signe de l'authenticité et de l'émotion.
A lire aussi
Julie Gayet : "Pourquoi cette Coupe du monde féminine de foot est historique"
News essentielles
Julie Gayet : "Pourquoi cette Coupe du monde féminine de...

Ils sont quatorze. Onze hommes et trois femmes, âgés de 27 à 60 ans, à partager avec nous dans cette nouvelle saison de l'Amour est dans le pré leur quotidien d'agriculteur dans le but trouver leur âme soeur.

Ce soir, M6 inaugure en effet la douzième saison de son émission phare, dans laquelle les téléspectateurs feront la connaissance de Nathalie, une agricultrice de Franche Comté, de Sébastien, électeur de brebis et de vaches allaitantes et papa célibataire de 40 ans, ou encore de Pierre-Emmanuel, 43 ans, céréalier et éleveur de vaches. Autant de nouveaux visages qui vont nous émouvoir et faire vibrer nos lundis soirs ! Et cette année, L'Amour est dans le pré promet d'être particulièrement émouvant. Pour trouver l'amour de leur vie, les candidats n'auront pas peur d'ouvrir leur coeur.

"Ces deux-trois dernières années, les agriculteurs étaient prudents, ils avaient peur d'être ridiculisés, de se tromper, et ils étaient sur la réserve, explique au Parisien la productrice de l'émission Virginie Matéo. Mais ils ont tellement attendu que la femme de leur vie n'est pas venue. Cette saison, les quatorze participants n'ont rien à perdre et sont tous prêts à se lancer à fond. Ils ont un besoin viscéral de rencontrer quelqu'un. Ils ne sont pas dans le contrôle de leur image, n'ont pas de limites et sont surprenants dans leur façon de se confier. On revient aux sources de l'émission."

Autre surprise : de nouvelles professions feront leur apparition. Ainsi, nous rencontrerons ce soir et la semaine prochaine Raphaël, pêcheur en lac, Carole qui élève des saint-bernards, Romuald éleveur de poules bio et Roland, qui élève des boeufs fin gras du Mézin, une viande très appréciée des restaurants étoilés.