La bière serait un meilleur analgésique que le paracétamol (selon la science)

La bière, un anti-douleur plus puissant que le paracétamol
La bière, un anti-douleur plus puissant que le paracétamol
Voilà une nouvelle qui va faire plaisir à tous les amateurs de bière. Selon une récente étude, la célèbre pinte de blonde serait un meilleur anti-douleur que le paracétamol. Oubliez la pharmacie, c'est au pub que ça se passe.
A lire aussi

Les Anglo-saxons disent que manger une pomme par jour aide à se tenir éloigner du médecin. Mais si en lieu et place du fruit, ce serait finalement la bière qui nous permettrait de garder la forme ? Ainsi, à en croire une récente étude menée par l'Université de Greenwich en Angleterre, la bière serait plus efficace que le paracétamol pour combattre les douleurs. Les chercheurs ont conduit 18 recherches différentes sur 404 personnes. Ils ont découvert qu'en élevant le taux d'alcool dans notre sang d'environ 0,8% cela permettrait à notre corps d'avoir un plus grand seuil de tolérance à la douleur, et donc "de réduire modérément ou largement l'intensité des douleurs".

Les scientifiques ont expliqué : "Nos résultats suggèrent que l'alcool est un analgésique efficace qui offre une réduction d'intensité de la douleur cliniquement pertinente. Cela pourrait expliquer pourquoi les personnes souffrants de douleurs chroniques abusent de l'alcool bien qu'elles sachent que cette consommation excessive pourrait avoir un effet fatal sur leur santé sur le long terme".

Et ce n'est pas tout. Selon le Dr. Trevor Thompson, en charge de l'étude, cette découverte pourrait mener à l'apparition sur le marché de médicaments d'un genre nouveau. Interrogé par The Sun, il a ainsi déclaré : "L'alcool peut être comparé aux médicaments opioïdes comme la codéine. Son effet est plus puissant que celui du paracétamol. Si nous pouvions créer un médicament sans les effets secondaires nocifs, nous pourrions avoir quelque chose potentiellement mieux pour nous que ce que nous avons actuellement".

Buffy - bière
Buffy - bière

Et glou, et glou

Mais alors, combien de bières doit-on s'envoyer dans le gosier pour faire disparaître les douleurs ? Selon les scientifiques, il faudrait boire exactement deux pintes pour se sentir mieux. Malheureusement, ces derniers n'ont pas révélé si la bière réduisait la sensation de douleur parce qu'elle avait un effet sur les récepteurs du cerveau ou si elle réduisait tout simplement notre anxiété, ce qui nous permet de mieux supporter la douleur.

A noter que ce n'est pas la première fois que la science s'intéresse à la célèbre petite mousse. En 2016, l'Université de Bruxelles avait ainsi révélé que la musique avait le pouvoir d'améliorer le goût de la bière. De quoi se motiver à payer la prochaine tournée.