Les 16 sujets de conversation préférés des trentenaires

Jess et Cece, les deux copines trentenaires de la série "New Girl" en pleine discussion.
Jess et Cece, les deux copines trentenaires de la série "New Girl" en pleine discussion.
Une fois passé le cap de la trentaine, on a beau se considérer toujours "jeune" (et nous le sommes), nos sujets de conversations évoluent doucement vers quelques thématiques plus "adultes" (on aurait utilisé le terme de "vieux" si on était vraiment "jeune").
A lire aussi
Bac 2017 : sujets et corrigés LV2 S, ES et L (anglais, allemand, espagnol et italien) - 21 juin
education
Bac 2017 : sujets et corrigés LV2 S, ES et L (anglais,...

1 - Le ménage

"C'est dingue, avec l'âge, je crois que je vire maniaque !". Une phrase que la "nous" d'il y a 10 ans, évoluant dans un studio poussiéreux-bordélique, n'aurait jamais pu imaginer prononcer un jour.

2 - L'alcool

"Je ne tiens plus l'alcool", voici une confession que l'on se serait bien gardé de faire à 20 ans et que l'on reconnaît à présent spontanément, d'autant qu'on est plusieurs dans ce cas. Pourtant, on investit dans de bien meilleures bouteilles que notre piquette d'antan. Et le lendemain de fiesta, cette sentence se voit accolée du fameux "J'ai une gueule de bois monstrueuse". C'est alors que peut débuter la fameuse discussion compassionnelle qui nous est chère, à savoir, la difficulté à se remettre d'une cuite passée 30 ans.

Mettre un peu plus cher dans une bouteille ne signifie pas qu'elle vous protègera de l'ivresse
Mettre un peu plus cher dans une bouteille ne signifie pas qu'elle vous protègera de l'ivresse
Dans cette photo : Zooey Deschanel

3 - Les bébés

A 20 ans, on a rarement droit à la fameuse question : "Et vous, quand-est-ce que vous nous faites un petit ?". La trentaine entamée, on se la prend à toutes les sauces tant qu'on est pas entrée dans le fameux gang des mamans. Et malheur à celles qui cumulent les "tares" en étant célibataires ou, ultime sacrilège, ne désirent pas procréer. Une fois affûblée d'un bébé, on pourra alors discutailler ensemble de bébé qui ne fait pas ses nuits, Lola qui a eu sa première dent et Adrien qui a encore chopé une otite. Dit comme ça, cela ne semble pas hypra-passionnant pourtant, les mammas trentenaires le font toutes !

4 - Les régimes

Du fait de notre grand âge, la plupart d'entre nous ont déjà testé un grand nombre de régimes. Protéiné, sans gluten, paléo, à points, chrono-nutrition... Et nous avons beau nous dire que c'est quand même mieux de nous accepter telles que nous sommes (à savoir belles et épanouies, n'est-ce pas), mine de rien, perdre cette culotte de cheval qui nous agace fort, ça serait pas mal aussi.

Le régime, l'un des sujets de discussion préféré des femmes
Le régime, l'un des sujets de discussion préféré des femmes

5 - Le sommeil

"Ah, mais moi, c'est fini, j'arrive plus à dormir le matin" = phrase typique de trentenaires (valable également chez les octogénaires). D'ailleurs, vos brunchs ayant remplacé vos soirées en club et vos after-works ayant pris le pas sur vos teufs, vous vous couchez nettement plus tôt aussi. Il faut dire que quand Jade se met à crier à 5 heures 30 du matin, vous vous devez d'être bon pied bon oeil ! C'est ainsi que vous avez troqué la grasse mat' contre la sieste...

6 - Le travail

Avoir trente ans et des brouettes signifie, en principe, avoir un travail. Or, lorsque l'on y consacre 40 heures hebdomadaires, on est parfois (souvent ?) prise par l'envie d'évoquer le sujet au sein de notre entourage, et réciproquement. D'autant que c'est l'âge où l'on s'interroge sur son épanouissement professionnel, son avenir au sein de la boîte et son rêve de tout plaquer pour partir ouvrir une boulangerie dans le sud de la France. Des projets qu'on ne réalisera peut-être jamais, mais dont on adore discuter entre nous.

Tout plaquer et partir au bout du monde ? Le rêve de beaucoup de trentenaires
Tout plaquer et partir au bout du monde ? Le rêve de beaucoup de trentenaires

7 - Les vacances

"J'ai besoin de vacannnnnces !", locution fréquemment énoncée lors de moments partagés avec nos potes trentenaires. Il y a une décennie, les vacances étant votre lot quasi-quotidien (si, si souvenez-vous de ces "grandes vacances" qui vous semblaient un acquis à vie), vous n'aviez pas besoin d'aborder aussi fréquemment le sujet. D'ailleurs, si à présent, vous rêvez d'aller vous ressourcer 15 jours à la campagne au milieu de nulle part, à l'époque, c'était plutôt Ibiza et Mykonos qui vous faisaient les yeux doux !

8 - La bouffe

Il est loin le temps où vous vous nourrissiez de raviolis en boîte et de croque-monsieur sous-vide ! Désormais, vous vous concoctez des ratatouilles (maison bien sûr), des risottos, vous écumez les bons restos. Et vous vous échangez vos meilleures recettes et vos petites astuces gastronomiques pour faire manger des légumes à vos enfants.

Quand on se régale on a besoin de le dire
Quand on se régale on a besoin de le dire

9 - La déco

Votre nouveau passe-temps en dehors du sport, de la cuisine (et du tricot ?), c'est la déco. Finie la table basse Confo et les étagères Ikea : désormais, on chine aux puces ou en ligne, sur Le Bon Coin, pour dégotter LA pièce déco originale et pas chère qui va illuminer notre intérieur. Évidemment, on ne manque pas de s'en vanter ensuite auprès de notre entourage, tout aussi passionné que nous par la déco puis, de bifurquer doucement sur le sujet "plantes vertes", évoquant avec surprise la survie de nos végétaux en milieu urbain.

10 - Les parents

Quand on vivait sous leur toit, on les traitait de tyrans sans coeur, maintenant que l'on est un parent (ou en tout cas un peu vieux) aussi, on croise les doigts pour ne pas produire le même effet sur notre progéniture, tout en continuant à se défouler sur eux. Désormais, l'angle d'attaque est tout autre, on évoque le soudain "coup de vieux" qui les a frappé et tout le monde y va de sa petite anecdote.

Etes-vous une mère réellement plus cool que ne l'était la vôtre
Etes-vous une mère réellement plus cool que ne l'était la vôtre

11 - Les mecs

Vous n'avez évidemment pas attendu d'entrer dans votre troisième décennie pour parlementer sur les invidivus de sexe masculin, c'est le cas déjà depuis quoi, vos 14 ans ? Sauf qu'on ne s'en lasse pas. Et quand il ne s'agit ni du sien, ni de celui des copines, ce sont toutes nos cibles que l'on passe au crible. Autant dire que Tinder n'a pas arrangé les choses.

12 - Le sexe

On aimait déjà parler de sexe il y a 15 ans, et cela ne s'est pas calmé avec l'âge, au contraire. La fréquence, le plaisir, la durée, la taille, les préliminaires, les fantasmes, on discute d'autant plus spontanément de toutes ces choses, la trentaine bien entamée, que notre expérience est plus grande.

Le sexe on a besoin de le faire mais aussi d'en parler
Le sexe on a besoin de le faire mais aussi d'en parler

13 - Les séries TV

"Tu mates quoi toi comme série en ce moment ?", "T'as vu le dernier épisode de "Games of Thrones" comme il est dingue ?", "Ah oui, si t'as la saison 2 à dispo, je veux bien !". Si mater la télé est une activité en passe de devenir honteuse, a contrario, dévorer des séries s'avère plutôt fun et constitue un sujet de discussion fédérateur (enfin, sauf si vous ne jurez que par "Joséphine, ange gardien") auprès de nos amis trentenaires, qui, comme nous, ne sortent plus qu'un soir dans le week-end, consacrant l'autre à "chiller" devant des séries.

14 - Le sport

Avec l'âge, les kilos s'installant beaucoup plus aisément et la peau devenant rapidement flasque, vous vous êtes mise au sport. De gré ou de force donc. Mais, quitte à suer, autant le faire savoir. Aussi, chacun se plaît à évoquer ses activités sportives lors des moments passés entre potes, et ça vous motive de voir que vous n'êtes pas seule à devoir trimer pour rester ferme et en forme.

Faire du sport et le dire
Faire du sport et le dire

15 - L'épilation

"Ca y est, j'ai fini ma dernière séance d'épilation laser", "on se retrouve quand je sors de chez l'esthéticienne ?". Voilà des échanges verbaux que vous n'aviez pas avant, pour la simple et bonne raison que ça n'intéressait personne de savoir que vous les rejoindriez après que vous vous soyez passée un coup de Bic sous les aisselles.

16 - La santé

"Y a ma sciatique qu'est revenue", "Faut que j'aille voir l'ophtalmo, à force de mater l'écran, je me chope des migraines", "Je ne m'expose plus sans écran total j'ai grillé mon capital soleil quand j'étais ado"... Bienvenue dans l'ère des premiers petits couacs de santé. Sans trop de gravité, ils s'accumulent peu à peu, et, sans vous en rendre compte, vous commencez à ressembler à vos aînés (les vieux donc) qui font de la santé leur sujet de conversation favori. Sérieusement, auriez-vous pensé prononcer un jour cette phrase : "Je ne peux pas, faut que je file chez le podologue " ?

Les dossiers