Les "cheveux de licorne" de cette petite fille créent la polémique

Les cheveux licorne de cette fillette créent la polémique sur Instagram
Les cheveux licorne de cette fillette créent la polémique sur Instagram
Si les colorations pastel font tourner la tête des filles, alors on peut imaginer l'effet qu'elles produisent sur les plus petites. Aux États-Unis, une maman harcelée par sa progéniture a finalement cédé et autorisé la chair de sa chair à se teindre les cheveux façon licorne. Résultat : une petite fille ravie et des trolls prêts à clouer toute la petite famille au pilori.
A lire aussi

Cheveux rose poudré, tendance opal hair, tendance mermaid hair, cheveux pêche... au royaume de la coloration, le pastel est définitivement le roi. Surtout, ce qui était considéré comme un délire capillaire réservé aux plus courageuses il y a encore quelques temps est peu à peu entré dans la normalité. Et c'est plutôt une bonne nouvelle. Libérée, délivrée, notre crinière fait enfin ce qui lui plaît sans se soucier des regards désapprobateurs. Mais on s'en doute, à force de croiser des jeunes femmes (ou des hommes d'ailleurs) aux chevelures dignes des personnages de Mon Petit Poney, les enfants aussi ont commencé à fantasmer sur ces teintures de folie. C'est notamment le cas de Lyra, une fillette américaine de 6 ans qui tanne sa mère depuis longtemps pour que celle-ci l'autorise à se teindre les cheveux façon licorne. Il faut dire que Mary, la maman en question, est coiffeuse et qu'elle maîtrise plutôt bien la tendance pastel. De quoi donner des idées à la petite fille.

Face à l'insistance de sa progéniture, Mary a finalement accepté et offert à Lyra le look capillaire le plus cool de son quartier (au moins) : une coloration dans les tons bleus associée à une partie du crâne rasé. Interrogée par le site The Luxury Spot, la maman raconte : "Je lui ai dit que si l'école lui donnait la permission, je le ferais. Et ils ont dit oui. Elle a les cheveux très clairs donc tout ce que j'ai eu à faire fut d'appliquer la coloration temporaire. J'ai essayé de la dissuader pour le crâne rasé, j'avais peur qu'elle regrette. Mais elle n'en démordait pas, et finalement elle adore".

Une maman qui a du répondant

Malheureusement, les posts de la maman sur Instagram n'ont pas plus à tout le monde, certains internautes l'accusant de détruire les cheveux de Lyra quand d'autres lui conseillaient de laisser ce genre de délire aux adultes. Pas vraiment du genre à se laisser dicter sa conduite, Mary explique à The Luxury Spot : "C'est bizarre quand même, parce que lorsque vous êtes un adulte avec ce genre de coloration, les gens vous disent que c'est pour les gosses. C'est une contradiction. Personnellement, je pense qu'il faut les laisser s'amuser pendant qu'ils sont encore jeunes ! Qui sait quel genre de job ils vont faire plus tard ! Mais ce qui est sûr, c'est qu'il n'y a pas beaucoup de lieux de travail où ces colorations sont autorisées. Quand on pense à ça, c'est finalement le moment parfait pour les laisser expérimenter ce genre de chose".

D'autant plus qu'étant une coiffeuse expérimentée, Mary a utilisé des produits non-toxiques et bien sûr, temporaires. Alors pourquoi tant de haine ? Fort heureusement, les réponses à cette transformation capillaire n'ont pas été que négatives. De nombreux parents ont ainsi expliqué qu'ils trouvaient l'idée géniale, certains partageant avec la coiffeuse les délires capillaires de leurs propres rejetons. Une chose est sûre, Lyra n'a pas l'air de regretter son choix et c'est finalement ça le plus important.