Les femmes pourront désormais servir à tous les postes "sans exception" dans l'armée américaine

Dans l'armée américaine, les femmes pourront désormais servir à tous les postes "sans exception"
Dans l'armée américaine, les femmes pourront désormais servir à tous les postes "sans exception"
C'était une promesse de l'administration Obama : ouvrir aux femmes l'ensemble des postes de combat, y compris les unités d'élite. Jeudi 3 décembre, le secrétaire américain à la Défense Ashton Carter a indiqué que les femmes militaires pourraient désormais accéder à n'importe quelle fonction "sans exception".
A lire aussi

"Une annonce historique". C'est ainsi que la presse américaine, de VOX au New York Times , a qualifié la décision prise par l'administration Obama d'ouvrir l'ensemble des postes de combat aux femmes. "Il n'y aura aucune exception, a déclaré jeudi 3 décembre le secrétaire américain à la Défense Ashton Carter. "Elles seront autorisées à conduire des chars, tirer au mortier et mener des soldats d'infanterie au combat. Elles seront aussi en mesure de servir au sein des Rangers, des Bérets verts, des Navy SEALs, du corps d'infanterie de la marine, des parachutistes de la Force aérienne et tout autre poste auparavant uniquement ouvert aux hommes."

Le secrétariat de la Défense n'a ainsi pas donné une suite favorable à la demande des Marines. En septembre dernier, ce corps expéditionnaire d'élite avait demandé au Pentagone que certains postes au sein de l'infanterie et des blindés restent exclusivement masculins. Les Marines se basaient notamment sur une étude réalisée l'an dernier qui affirmait que l'intégration de femmes pourrait nuire à leurs capacités de combat.

220 000 postes ouverts aux femmes

Ashton Carter a indiqué que l'ensemble de ces postes seront ouverts aux femmes dans un délai de trente jours "tant qu'elles se qualifient" et répondent aux mêmes normes physiques et suivent les mêmes formations que les hommes. Les services militaires américains ont, eux, jusqu'au 1er avril prochain pour accueillir des femmes à chacun de ces nouveaux postes.

En tout, indique le secrétaire à la Défense, ce sont près de 220 000 nouveaux postes auxquels pourront accéder les femmes au sein de l'armée américaine. "Quand je suis devenu secrétaire de la Défense, je me suis engagé à construire les forces armées de l'Amérique du futur, a déclaré Ashton Carter en conférence de presse. Cela nécessite qu'au XXIe siècle, elles puisent leur force dans le plus grand réservoir de talents. Cela comprend donc les femmes."

Les femmes ont longtemps dénoncé les restrictions dont elles sont victimes au sein de l'armée américaine. Jusqu'à présent, elles étaient autorisées à servir dans les zones de combat, souvent en première en ligne, mais ne tenaient officiellement aucune position de combat, y compris dans l'infanterie, rendant très difficile l'avancement de leur carrière. Elles ne représentent encore aujourd'hui que 15% des effectifs de l'armée américaine.

Nombreuses sont les femmes militaires à avoir accueilli avec joie l'annonce d'Ashton Carter. "Je suis ravie", a déclaré au New York Times Katelyn van Dam, pilote hélicoptère de combat dans les Marines, et qui a servi en Afghanistan. "Maintenant, si une petite fille veut travailler sur un pétrolier, personne ne pourra lui dire qu'elle ne peut pas."