Cette photographe capture la beauté des femmes transgenres

Amanda Picotte célèbre la beauté des femmes transgenre. Capture d'écran Instagram.
Amanda Picotte célèbre la beauté des femmes transgenre. Capture d'écran Instagram.
"Diversité des corps" et "Instagram" ne sont pas des termes incompatibles. C'est ce que nous démontre la photographe Amanda Picotte avec cette série de portraits LGBTQ-friendly.
A lire aussi

"Je m'intéresse profondément à la pop culture, en tant que moyen d'apporter de la visibilité aux idées neuves et méprisées". C'est ainsi que la photographe Amanda Picotte présente son travail. Sur son compte Instagram, l'artiste de Brooklyn éclaire avec amour ce qui trop souvent reste dans l'ombre : la diversité des corps, et plus précisément celle des femmes trans. Une galerie traversée de nuances de bleu (chaud) et de rose (bright), entre gros plans et flous artistiques, poses victorieuses et regards emplis de mystère.

De quoi ravir ses 3 800 followers, qui saluent l'initiative - ouvertement inclusive et body positive. L'un de ses derniers projets thématiques, une série de portraits sur fond bleu ciel, a été supervisé par la modèle et activiste Khrystyana Kazakova. "J'ai été profondément touchée par les événements tragiques que la communautés trans a vécue. Maintenant, plus que jamais, je souhaite mettre en lumière les voix des femmes trans" a déclaré cette dernière à Glamour. Une initiative aussi politique que graphique.

#TransIsBeautiful

 

Les modèles s'appellent Garnet Rubio, Daria Dee, Angelica Torres, Nicki Vrotsos ou encore Seana Steele. Cette série de portraits se présente comme la suite de "The Real Catwalk", le précédent projet de Khrystyana Kazakova : un défilé en plein Times Square de mannequins-lingerie non professionnels, grandes tailles, et racisé·es. "The Real Catwalk" taillait en pièces - mais avec élégance - les préjugés grossophobes qui ternissent encore la scène fashion. C'est le même discours de tolérance qui recouvre le shooting sororal d'Amanda Picotte. La photographe le revendique même en griffant chacune de ses créations d'un joli #TransIsBeautiful.

Et Picotte aime propager sa militance d'esthète. Pour le site Refinery29, l'artiste a baladé son objectif le long de la Pride de New York - et surtout de ses manifestant·e·s - en flashant la même diversité : couples lesbiens et homosexuels, corps jeunes et plus âgés, gravité sourde et sourires solaire. L'un de ses modèles amateurs lui explique d'ailleurs : "La Pride éveille les gens. Aujourd'hui, vos messages sont lus et grâce aux réseaux sociaux, ils continuent à être partagés et vus par des personnes qui ne seraient pas forcément tombées dessus avant". Conférer plus de résonance aux minorités, c'est là l'initiative d'Amanda Picotte, dont les portraits iconiques ont comme un air de célébration. Une "fierté" qui s'écrit en photos.