Des photos d'amour magnifiques pour contrer les haineux de la Manif pour tous

La photo de Tay Calenda pour contrer les homophobes
La photo de Tay Calenda pour contrer les homophobes
Alors que le dernier rassemblement de la Manif pour tous a suscité l'indignation le week-end dernier, c'est sur Instagram que s'est déployée la riposte : une répartie emplie d'amour, de solidarité et de féminisme. On like sans hésiter.
A lire aussi

Vous n'avez pas pu échapper à ces images qui fichent le bourdon. Au sein d'un rassemblement organisé le 19 janvier par le collectif Marchons Enfants (dont fait partie la Manif pour Tous, qui s'oppose au mariage des couples de personnes de même sexe en France et à "la PMA sans père") pour protester contre le projet de loi de la PMA pour toutes (qui a été voté ce mercredi 22 janvier au Sénat) s'est exprimé un jeune garçon. Pancarte à la main, il clame : "Je ne veux pas que ma mère s'appelle Robert !". Une scène nauséeuse. Et qui rappelle, soit dit en passant, que les jeunes garçons et jeunes filles abondent dans ces marches où leurs parents les emmènent.

Tout cela, Clara Dalmasso en est consciente. Et c'est par la photo qu'a choisi de réagir cette activiste féministe.

Plus précisément, c'est du côté de son compte Instagram que la militante a opté pour la meilleure des réparties : le poids de l'image, face à celui des mots violents et haineux. Le panorama qu'elle nous propose met en avant la beauté d'un amour universel, magnifié par l'écrin classieux du noir et blanc. On s'y plonge non sans émotion(s).

"A tous les enfants"

Des femmes lesbiennes qui s'embrassent à pleine bouche, s'enlacent ou se tiennent la main, tout sourire, le regard tourné vers l'avenir. D'autres encore qui portent le bras en l'air, triomphantes, comme un signe de victoire face aux rassemblements homophobes. Les clichés qui abondent sur le mur de Clara Dalmasso se passent volontiers de discours. Ils disent la vérité d'une relation que certains - comme les marcheurs de la Manif pour tous - jugent intolérable, "contre-nature", inadmissible. La photographe célèbre en relayant ces instantanés de vie la lutte de toutes celles qui, bien souvent, souffrent de l'intolérance d'autrui, simplement parce qu'elles existent.

"Il y a des personnes qui s'insurgent et manifestent contre cela, contre l'amour. Que voulez-vous que je fasse, mis à part sentir de la peine pour elleux?", déplore la militante féministe Irenevrose. Celle-ci a partagé cette série de photos fortes, quelques mots-clés bien sentis en bandoulière : #PMA, #PMApourtoustes, #feministe. Les clichés de Clara Dalmasso ont quant à eux récolté des milliers de like et de très nombreuses réactions sororales.

Parmi elles, ce coup de gueule d'une "future maman", qui salue le geste et s'indigne : "C'est incroyable en 2020 de voir des gens user de leur énergie pour enlever des droits... on s'est tant battu pour en avoir qu'on finit par se battre pour ne plus en avoir !".

Ces images, il faudrait désormais les montrer aux jeunes filles et jeunes garçons qui, à chaque marche contre la PMA pour toutes et l'union homoparentale, accompagnent leurs parents. Cela, Irenevrose en est convaincue. Le temps d'une émouvante story relayée par le site Têtu, l'activiste aux plus de 43 000 abonné·e·s leur tend un discours, énoncé avec fracas et sans le moindre filtre.

"A tous les enfants que leurs parents obligent à porter des drapeaux de la manif pour tous, tout en leur apprenant des chants abominables : un jour vous grandirez, et même si vous devenez des cons comme vos parents, sachez que le jour où vous aurez besoin de vous faire avorter, les féministes seront là pour vous tenir la main", écrit-elle.

Dans sa story, l'internaute développe encore, sur le même ton : "Le jour où vous penserez être malades car vous serez attiré.e.s par quelqu'un du même sexe, une féministe ou une personne LGBTQI+ sera là pour vous rassurer. Le jour où vous voudrez quitter un mari violent et élever vos gosses seule, une féministe sera là pour vous aider. Même si vous devenez comme vos parents, nous serons là pour vous assurer les droits contre lesquels votre famille se bat". Une ode à la solidarité, oui, mais aussi aux grandes luttes féministes, qui nous (et "les") concernent toutes et tous.

Un discours puissant donc, auquel s'ajoute celui de Clara Dalmasso. Non contente de nous proposer ses photographies aussi douces qu'inspirantes, la militante féministe prend à parti la Manif pour tous et ses "valeurs" rétrogrades. Sur Instagram, elle l'affirme avec éloquence : "Votre haine est une provocation, pas notre amour". C'est dit.