Cet hiver, on met du néon sur nos yeux

Cette année, misez sur des yeux néon
Cette année, misez sur des yeux néon
Fini les teintes nude et discrètes, les tendances maquillages misent sur le pop et le néon. Et autorisent désormais de porter du vif sur les yeux et la bouche en même temps.
A lire aussi
Les barrettes, l'accessoire régressif qui se fait chic cet hiver
News essentielles
Les barrettes, l'accessoire régressif qui se fait chic...

On nous rabâche depuis des années que l'ultime faute de goût beauté (mis à part le crayon à lèvres marron qu'on ne remplit pas) serait de maquiller les yeux ET la bouche. Un combo pas vraiment toléré dans le monde coincé de la cosmétique - alors qu'au final, on devrait surtout faire ce qu'on veut -, mais qui viendrait juste d'éclater en mille morceaux.

Car cette saison, on prône à la fois les nuances vives et le maquillage monochrome - comprendre qui n'emprunte qu'une couleur - qui s'appliquerait sur les lèvres et au-dessus des yeux. Révolution, quand tu nous tiens.

Toutes les nuances seraient donc tolérées, et partout. Du bleu sirène au vert émeraude en passant par le rouge, le orange et le jaune.

On se dessine un trait graphique façon eye-liner déstructuré ou on opte pour un smokey bleu électrique qui rehausse un regard marron, et on l'assortit à notre sourire. Un look qui a de quoi redonner quelques couleurs à un hiver bien tristounet, que même les tempêtes boudent.

En même temps, on commençait à en avoir marre de notre éternel trait de crayon en ras de cils, de notre bouche rouge ou rosée et de notre blush à peine plus teinté que notre peau. Pourquoi le maquillage devrait-il forcément rester naturel ? Pourquoi ne pas s'amuser un peu plus avec les palettes qui dorment dans notre salle de bain et dont on a pour l'instant seulement testé les marrons fades ?

Pas besoin de s'appeler Joan Smalls ou d'être influenceuse sur les réseaux pour faire sensation avec son maquillage néon. On peut très bien se rendre au bureau avec un look plus sympa que le gris de la pluie, et qui égayera justement cette période plutôt déprimante.

Côté technique, il faut tout de même avouer que l'application d'un vert flashy reste plus délicate qu'un noir basique. Déjà parce qu'il vaut mieux être sûre de son coup pour éviter de se retrouver avec des points de couleur partout sur le visage, et aussi parce que vue l'audace de la couleur, on repérera plus facilement l'erreur de virgule.

On vous conseille donc de vous entraîner le dimanche soir avant d'aller éblouir la journée de vos collègues le lendemain.