"La ficelle de mon tampon est de sortie" : Charli XCX pulvérise le tabou en plein concert

La queen Charli XCX.
La queen Charli XCX.
L'une des princesses de la pop music envoie valdinguer le tabou des tampons - et, fatalement, des menstrues - en plein concert. On applaudit.
A lire aussi

L'interprète électrisante de Break the Rules et Vroom Vroom ne se contente pas d'enflammer les scènes. Elle profite aussi de ses performances "live" pour malmener pas mal de tabous. La preuve ? Lors d'un récent concert à Austin (Texas), la ficelle de son tampon hygiénique est sorti de son costume. Loin de faire comme si de rien n'était, la star a décoché à son public : "la ficelle de mon tampon est de sortie ce soir". Une déclaration pas si évidente pour un sujet qui génère toujours autant de gêne et de non-dits.

Et Charli XCX ne s'est pas arrêtée là. Peu de temps après, l'artiste a mis en ligne la vidéo de son concert. Et a décoché une jolie légende sur Instagram : "La ficelle de mon tampon a volé la spectacle. Sa présence sur scène est emblématique".

De quoi renverser un "oopsie" en instant iconique. Et décomplexer ses spectatrices à grands coups d'autodérision salutaire. Une désinvolture qui, au fond, ne devrait pas l'être, quand il s'agit de mettre en mots un phénomène tout ce qu'il y a de plus naturel. Et pourtant...

"TAMPON"

En 2019, menstrues et tampons sont loin d'être des sujets que l'on évoque si aisément. C'est ce que rappelle Stylist en évoquant le discours libérateur prononcé par la comédienne américaine Elizabeth Banks, à l'affiche du futur reboot de la saga culte Charlie's Angels. A l'occasion de la réception récemment organisée par la Will Rogers Motion Picture Pioneers Foundation (où elle s'est vue remettre un prix), l'actrice est revenue sur l'une des scènes dudit film, impliquant des protections menstruelles. Et a rappelé ô combien il était crucial d'en parler.

"Je voulais dire quelque chose ce soir qui n'a jamais été dit sur cette scène... Je voulais dire : tampon. TAMPON. Tampon !", a-t-elle décoché à son auditoire, le micro en main. Des mots pour briser le silence. Pourquoi s'en passer ? Car après tout, achève la revue "pour beaucoup de femmes, les produits hygiéniques sont le plus grand soutien de toutes nos vies menstruelle". Et le "happening" irrévérencieux de Charli XCX est une jolie piqûre de rappel. De quoi transformer la honte en empowerment.

Cela fait d'ailleurs plusieurs années déjà que Charli XCX affirme d'une interview à l'autre - et entre deux clips punchy - sa volonté de ne rien cacher à son public. Au gré de ses concerts, elle revendique une attitude "girl power" inspirante. L'an dernier encore, elle déclarait ne pas se soucier "d'afficher des tenues provocantes" ou de déranger par ses performances. "Je suis tout à fait heureuse de le faire", dit-elle. Un "mood", oui, mais également une lutte : celle de pouvoir faire les choses, et de les montrer, n'en déplaise aux haters.

La chanteuse, qui a réalisé un documentaire sur le féminisme pour la BBC (The F-Word and Me) déclarait en ce sens au magazine de mode L'essentiel : "Dans l'industrie de la musique, on passe par les mêmes combats. Les femmes avec lesquelles je collabore sont fortes mais n'ont pas peur de leurs émotions. C'est puissant". Une force militante qui fait plaisir à voir en live. Que Charli XCX se rassure cependant, son tampon ne lui a en rien volé la vedette : elle et lui forment un duo qui en jette.