La Miss Aquitaine Ambre Andrieu s'explique sur la "disparition" de sa coiffure afro

Alors que la "disparition" de sa coiffure afro n'en finit pas de faire polémique, Ambre Andrieu (Miss Aquitaine) explique les coulisses de ce changement de coiffure inattendu durant l'élection de Miss France.
À lire aussi

C'est la coiffure qui mis le feu aux poudres et la jeune Ambre Andrieu ne s'attendait visiblement pas à ce que ses cheveux se retrouvent au centre de la discussion. C'est pour cela que Miss Aquitaine 2021 a décidé de parler : "Aujourd'hui, je réponds car ça a pris une ampleur démesurée", explique-t-elle auprès du HuffPost.

En effet, les photos de la candidate de 22 ans la présentaient avec une superbe coiffure afro avant la finale de Miss France 2022 ce samedi 11 décembre. Seulement voilà, le jour J, la Bordelaise est apparue avec les cheveux bouclés, visiblement lissés. La disparition de ses cheveux naturels a immédiatement suscité un tollé sur la toile, de nombreux internautes pointant une forme de discrimination capillaire, d'autres regrettant cette belle occasion de mettre en valeur les cheveux crépus.

Interrogée au sujet de cette polémique sur le plateau de Touche pas à mon poste ce lundi 13 décembre, la présidente du comité Miss France Sylvie Tellier et la gagnante de Miss France 2022 l'ont affirmé (s'exprimant par là même à la place de la principale concernée) : "Je précise que j'étais avec elle dans les loges quand elle a fait la coiffure, et c'est ce qu'elle a demandé comme coiffure. Elle adorait cette coiffure".

En vérité, la réponse est plus compliquée. Ambre Andrieu a indiqué sur son compte Instagram, ce 14 décembre : "Il était impensable pour moi de ne pas montrer mon afro sur TF1", écrit-elle. "Cependant, une émission en direct est soumise à un timing très serré (...) Nous n'avions pas de temps et mes cheveux ont besoin de temps", souligne-t-elle. "Non, je n'ai pas choisi cette coupe, c'était un concours de circonstances", regrettant que ses cheveux se soient "affaissés" entre temps.

"Avant de monter sur scène, j'étais très satisfaite de ma coiffure. Après, j'ai peut-être été un peu déçue. J'avoue que ma coupe au moment du discours, ce n'est pas ce que je voulais", confie-t-elle au HuffPost. "À partir du moment où j'étais lancée, je n'ai pas fait attention. Je ne me suis pas regardée une seule fois devant un miroir."

Et la jeune femme de déplorer que seule une coiffeuse spécialisée dans les cheveux afros et texturés ait été présente en coulisses pour s'occuper des candidates. "Elle est toute seule pour cinq ou six filles. Peut-être aurait-il fallu engager plus de personnes. Ça aurait pu aider."

Une problématique qui rappelle le manque systémique de coiffeuses et coiffeurs qui sachent gérer les cheveux crépus.

Mais Ambre Andrieu le martèle : "On ne m'a pas saccagée, on ne m'a pas sabordée. Ce n'est la faute à personne. On me dit que j'aurais pu aller plus loin, mais on ne le saura jamais." Miss Aquitaine a terminé sixième du concours de beauté.