Pourquoi le nouveau Monopoly est diablement féministe

Ms. Monopoly, le jeu de société qui valorise les femmes
Ms. Monopoly, le jeu de société qui valorise les femmes
Dans la nouvelle version du célèbre jeu, les femmes sont avantagées notamment par une paie de départ plus importante, des investissements dans leurs inventions et un changement de mascotte.
A lire aussi

Mardi 10 septembre, le fabricant de jeux de société Hasbro lançait sa nouvelle version du Monopoly : Ms. Monopoly. Un jeu de société qui donne l'avantage aux femmes et surtout, mise sur leur épanouissement professionnel. Sur le plateau, plus question de s'enrichir sous l'égide d'un magnat de l'immobilier à moustache et haut de forme, mais plutôt d'investir dans les entrepreneures et inventrices, d'acheter des innovations crées par des femmes - comme le chauffage solaire ou le WiFi, et ce en suivant la nouvelle mascotte : la nièce investisseuse de Mr. Monopoly.

Côté fonds aussi, les règles changent. Si le jeu se prête évidemment autant aux joueurs qu'aux joueuses, ces dernières partiront cependant avec une petite longueur financière d'avance, explique l'AFP. Et elles toucheront également davantage que leurs concurrents masculins à chaque fois qu'elles tomberont sur la case "départ". De quoi compenser les inégalités salariales qui sévissent dans la réalité, et faire comprendre le frein que peut représenter cette différence de taille - ainsi que le privilège qu'elle crée lorsque l'on se place du bon côté du plateau.

"Cependant, si les hommes jouent bien leurs cartes, ils peuvent aussi gagner plus d'argent", assure Hasbro dans un communiqué. Autre nuance : les pions à l'effigie d'une voiture, d'un fer à repasser ou d'une chaussure ont été remplacés par un cahier, un avion d'affaires ou une montre.

"Célébrer les inventrices et inspirer les jeunes entrepreneures"

Afin de promouvoir Ms. Monopoly, le fabricant a sorti une vidéo qui met justement en avant le travail de jeunes chercheuses. Lors des premières secondes, on lit que seulement 10 % des inventions sont réalisées par les femmes, un déséquilibre que l'on peut expliquer par le manque de parité dans la science ou encore la difficulté d'obtenir des investissements pour les entreprises exclusivement fondées par des entrepreneures. Le film suit trois jeunes femmes qui ont justement décidé d'emprunter la voie de l'invention : "Autrefois, les femmes devaient rester dans la cuisine ou être belle sur scène", déclare Eva, jeune inventrice irlandaise. "Mais aujourd'hui, les femmes et les filles construisent des choses. Alors je me suis dit : pourquoi ne pas être le changement que je veux voir dans le monde ?".

Avec cette nouveauté, encore inédite dans le monde du jeu de société, Hasbro entend ainsi "célébrer les inventrices et inspirer les jeunes entrepreneures". Une démarche nécessaire qui met en avant les femmes sans oublier d'insister sur les inégalités persistantes qu'elles subissent dans le monde de entrepreneuriat.