Pourquoi le show Netflix du comique Dave Chappelle est "dangereux"

Le comique Dave Chappelle accusé de transphobie pour son show Netflix
Le comique Dave Chappelle accusé de transphobie pour son show Netflix
Diffusé sur Netflix, le dernier spectacle du comique Dave Chappelle, "The Closer", suscite la polémique. L'artiste y décocherait des propos transphobes.
A lire aussi

Scandale sur les réseaux sociaux, appels au boycott, voire à la déprogrammation... The Closer, le dernier spectacle Netflix de l'humoriste Dave Chappelle, a suscité un véritable tollé. Et pour cause, le comédien de 48 ans, réputé pour sa verve virulente, est accusé de transphobie.

Les passages incriminés ? Sa défense de la romancière britannique J.K. Rowling, l'autrice de la saga Harry Potter étant accusée d'avoir tenu des propos discriminants envers les personnes transgenres sur ses réseaux sociaux. Mais aussi, certaines de ses réflexions décochées face au public, comme : "Le genre est un fait, chaque être humain sur Terre a dû passer entre les jambes d'une femme pour être sur Terre".

Des déclarations qui ne passent pas.

"Ce contenu est dangereux"

Il faut dire, comme le relève le journal 20 Minutes, que Dave Chappelle a régulièrement été pointé du doigt pour des sorties qui relèveraient de la transphobie, comme "Ça reste un mec avec une robe" ou encore "Au moins, ils vont jusqu'au bout de leurs convictions, ils se coupent la b**e ". Des associations LGBTQ s'étaient indignées de ces déclarations. Mais aussi Jaclyn Moore, la showrunneuse transgenre de la série à succès Dear White People (diffusée sur Netflix), qui a qualifié le spectacle The Closer de "contenu transphobe dangereux".

Du côté du magazine Variety, Jaclyn Moore développe à ce titre : "Les blagues de Dave renvoient exactement à la rhétorique et au langage qui sont utilisés contre nous [les personnes transgenres]. Il ne comprend pas ce que le message qui émane de ces blagues fait aux gens. J'en ai vraiment marre que mon existence soit un sujet de débat, que ce soit quelque chose sur lequel nous avons juste 'une opinion'. Je n'ai aucune envie de 'cancel' Dave Chappelle. Mais ce contenu est dangereux et peut avoir des répercussions dans le monde réel".

De plus, Variety affirme que trois employés de la plateforme de streaming auraient été suspendus pour avoir critiqué le programme dans le cadre d'une réunion. Les porte-paroles de Netflix, de leur côté, assurent que le show de Dave Chappelle ne semble pas "franchir la limite", celle des "programmes conçus pour inciter à la haine ou à la violence". Mais également que le stand up "existe pour repousser les limites".

Une polémique qui se poursuit outre-Atlantique.