Nouvelle Star 2016 : JoeyStarr "dégoûté" par l'affaire Gilles Verdez

Le rappeur Joey Starr
Le rappeur Joey Starr
Le 20 avril dernier, les téléspectateurs de D8 assistaient à une tentative ratée de réconciliation entre les émissions Nouvelle Star et Touche pas à mon poste. Le rappeur Joey Starr a ainsi giflé en direct le chroniqueur Gilles Verdez, déclenchant la colère de Cyril Hanouna.
A lire aussi
L'expérience instructive (et dégoûtante) de cette maîtresse d'école devient virale
News essentielles
L'expérience instructive (et dégoûtante) de cette...

La séquence a fait le tour du web la semaine dernière. Gilles Verdez, déguisé en livreur de pizza, s'est introduit par surprise dans la loge de Joey Starr, alors en pleine préparation avant le prime de la Nouvelle Star. Une surprise que l'ancien membre du groupe NTM a moyennement apprécié. Agacé, il finit par le gifler. Cyril Hanouna exige alors des excuses immédiates du membre du jury sous peine de ne pas rendre l'antenne pour le concours de chant.

Le lendemain, il présentait seul Touche pas à mon poste, ses chroniqueurs restaient en coulisses pour manifester leur mécontentement. Joey Starr s'est fendu d'une vidéo dans laquelle il présente des excuses peu convaincantes pour Cyril Hanouna. Si l'animateur a récemment confié avoir exagéré la situation, Joey Starr lui aurait été particulièrement affecté par cette polémique, comme le confie un membre de l'équipe de Nouvelle Star au magazine Voici.

"Il était tota­le­ment éteint durant toute l'émis­sion, précise la source. Habi­tuel­le­ment, JoeyS­tarr reste toujours après le show pour prendre un verre et décon­ner avec tout le staff de l'émis­sion. Hier soir, il n'a pas dit un mot. Et dès que le géné­rique de fin a été lancé, Joey est rentré chez lui aussi sec. Ce qu'il s'est passé est regret­table mais ça va trop loin. Ce n'était qu'une piche­nette ! JoeyS­tarr est dégoûté. Il est en train de se recons­truire une belle image. Lundi soir il était en concert à l'Olym­pia. Et le tout Paris est venu l'ap­plau­dir, même Vanessa Para­dis était là pour le soute­nir. Aujourd'­hui, tout part en live. "