Les 6 nouvelles séries les plus alléchantes de l'été

Poster Sharp Objects
Poster Sharp Objects
Vous avez moyennement envie de vous faire rôtir sur la plage ? Notre prescription : enfermez-vous au frais, branchez le ventilo et dévorez ces nouvelles séries estivales. De "Sharp Objects" à "Castle Rock" en passant par "Jack Ryan", voici les nouveaux shows les plus prometteurs de l'été 2018.
A lire aussi
"Non, Game of Thrones n'est pas une série féministe"
News essentielles
"Non, Game of Thrones n'est pas une série féministe"

C'est l'été, il fait chaud et surtout, nous sommes enfin tranquille pour nous poser et dévorer de nouvelles séries. Cette année, la livraison estivale s'annonce plutôt alléchante avec des shows centrés sur l'étrange, le bizarre, le frisson. Mais aussi quelques curiosités pop à souhait. Voici notre sélection des séries à binge-watcher au frais cet été.

Castle Rock

Diffusion à partir du 25 juillet 2018 sur Hulu

Bande-annonce de Castle Rock

Le pitch : Dans une petite ville fictive, différents personnages issus des romans de Stephen King vont cohabiter.

Pourquoi on regarde : Faire converger les univers du maître du fantastique Stephen King dans une même série, tel est le pari très intrigant de Castle Rock. Mais quand en plus, c'est le réalisateur surdoué J.J. Abrams (Lost, Star Wars) qui s'y colle, voilà qui promet d'envoyer du lourd.

Cette anthologie à l'ambiance lugubre entrelacera donc les intrigues et les personnages créés par l'écrivain tout au long de sa prolifique carrière. En bonus : un casting alléchant et plutôt malin puisqu'il comporte des clins d'oeil à l'univers "kingesque" comme la présence de Sissy Spacek, la fameuse Carrie du film, ou encore Bill Skarsgard, le cauchemardesque clown de Ça. Quand on sait que Stephen King himself a donné son aval après avoir vu le pilote, on s'en pourlèche les babines.

Sharp Objects

Diffusion à partir du 8 juillet 2018 sur HBO (et en US+24 sur OSC)

 

Bande-annonce Sharp Objects

Le pitch : La journaliste criminelle Camille Preaker vient de sortir un séjour en hôpital psychiatrique. Elle retourne à Wind Gap, la ville de son enfance, pour tenter d'y résoudre le meurtre de deux jeunes adolescentes auxquelles elle va trop s'identifier.

Pourquoi on regarde : Voilà la série qui devrait emporter tous les suffrages. Après l'excellent Big Little Lies, l'un des meilleurs crus 2017, le réalisateur Jean-Marc Vallée livre ce Sharp Objects qui s'annonce comme le choc de l'été. Sombre et inquiétante, cette mini-série de huit épisodes promet une exploration perturbante de la psyché de l'Amérique profonde et des névroses de l'impressionnante Amy Adams. Adaptation du livre Dans ma peau de Gillian Flynn (qui nous avait déjà vrillé les neurones avec son Gone Girl), Sharp Objects bénéficie d'ores et déjà d'un buzz ultra-favorable. Les premières critiques (dithyrambiques) parlent même d'un nouveau True Detective. On a vu pire.

Heathers

Diffusion à partir du 10 juillet 2018 sur Paramount Network

Bande-annonce de la série Netflix Heathers

Le pitch : Trois filles de riches chacune prénommée Heather sont les reines du lycée de Westerburg. Elles acceptent néanmoins dans leur clan la très candide Veronica. Celle-ci, sous influence, va organiser une petite vengeance qui va mal tourner...


Pourquoi on regarde : L'été, c'est aussi l'occasion de se vautrer dans le guilty pleasure. Et ce reboot du film Fatal Games (avec les idoles eighties Winona Ryder et Christian Slater), sorti en 1988, est le candidat parfait. D'autant que ce Heathers pourrait se révéler moins mièvre qu'une teen-série de base. Imagerie pop, dialogues trash, violence cartoonesque... Franchissons sans complexe les portes de ce drôle de lycée pour y jeter un coup d'oeil curieux.

La Casa de las Flores

Diffusion à partir du 10 août 2018 sur Netflix

Bande-annonce La Casa de La Flores

Le pitch : Les intrigues d'une famille de fleuristes qui, derrière son succès et sa perfection, cache bien des secrets.

Pourquoi on regarde : Présentée comme une comédie noire qui suit les mésaventures d'une famille pittoresque mexicaine, cette nouvelle série Netflix en espagnol pourrait profiter du sillon tracé par le succès-surprise de La Casa de Papel cet hiver. Un brin kitsch à la façon des telenovelas, on y retrouve des accents de Desperate Housewives revisitées à la sauce latina. On teste ?

The Innocents

Diffusion à partir du 24 août 2018 sur Netflix

Bande-annonce de The Innocents

Le pitch : Lorsque deux adolescents fuient leurs familles pour être ensemble, un voyage extaordinaire à la découverte de soi s'offre à eux, avortant leurs rêves innocents.

Pourquoi on regarde : Secrets de famille, amour impossible... Il y a du Roméo et Juliette dans la trame de ces Innocents. Cette nouvelle série "young adult" produite par Netflix naviguera entre Angleterre et fjords norvégiens, entre fantastique et drame familial. L'atmosphère est sombre et énigmatique, les accents délicieusement british, la photographie magnifique. On est intrigué.

Jack Ryan

Diffusion à partir du 31 août 2018 sur Amazon

Bande-annonce de la série Jack Ryan

Le pitch : Les mésaventures de l'analyste de la CIA, Jack Ryan, chargé d'une dangereuse mission sur le terrain pour la première fois.

Pourquoi on regarde : Héros de la saga littéraire signée Tom Clancy, Jack Ryan a déjà eu les traits d'Alec Baldwin, Harrison Ford, Ben Affleck et Chris Pine. C'est aujourd'hui l'excellent John Krasinski, découvert dans la série The Office, qui enfile le costume du célèbre l'espion. Les premières images promettent de l'adrénaline, des explosions, des missions à l'autre bout du monde, des twists : tous les ingrédients qui pourraient faire de Jack Ryan notre nouveau Jack Bauer (24 heures chrono). Une deuxième saison a d'ores et déjà été commandée. Amazon parie donc sur son succès, nous aussi.