Pourquoi le selfie de Lourdes Leon et ses poils d'aisselles est salutaire

Lourdes Leon, la fille de Madonna, le 2 septembre 2019 à Barcelone
Lourdes Leon, la fille de Madonna, le 2 septembre 2019 à Barcelone
Dans cette photo : Madonna
Le dernier selfie de Lourdes Leon fait couler beaucoup d'encre. Pourtant, on voit simplement la jeune femme aux côtés de sa mère, Madonna. Seulement voilà, ses aisselles, apparentes, ne sont pas rasées. De quoi faire jaser... ou applaudir.
A lire aussi

A l'instar de nombreuses jeunes femmes de sa génération (comme l'iconique Esther Calixte-Béa), Lourdes Leon est une activiste du poil. Sur ses réseaux sociaux notamment, la fille de Madonna n'hésite pas à dévoiler la pilosité de ses aisselles. Idéal pour briser tabous et autres injonctions tenaces à la féminité. Prôner la normalisation des poils des femmes, une prise de position qui vaut à la mannequin de 24 ans l'admiration de ses fans.

Et ce n'est pas le dernier selfie partagé par sa superstar de mère qui contredira cette assertion. Le 10 avril dernier, Madonna a effectivement relayé une photographie où apparaît sa fille, tout sourire, les aisselles non rasées. Comme une manière d'affirmer une autre féminité, pour ainsi dire sans filtre.

Sous la photo, les réactions positives s'ensuivent : "Dire qu'il y a des personnes irritées par quelques poils ! Elle est belle, peut-être devriez-vous vous regarder dans le miroir avant de commenter", "Ce ne sont que des poils ! Et c'est une belle photo d'une mère et de sa fille", "Deux femmes belles et fortes !", "Ce sont deux femmes puissantes, et j'applaudis cette photo",. peut-on notamment lire en commentaires.

Mais ce n'est (hélas) pas tout.

"C'est son corps, c'est son choix"

Car Lourdes Maria Ciccone Léon - de son nom complet - ne fait pas l'unanimité. Sur la Toile toujours, nombreuses sont les voix pudibondes à s'élever contre l'attitude libre de la jeune femme. "Alors maintenant, les aisselles poilues sont à la mode", "Okay, mais l'aisselle poilue, c'est non, hein !", "Hum, cette fille a besoin d'un rasoir", "Ce n'est pas hygiénique", "J'essaie d'être tolérante et gentille mais les poils des aisselles me font grincer des dents", "Magnifiques toutes les deux mais votre fille a besoin de se raser les aisselles", décochent ainsi de nombreux internautes, hommes et femmes, en anglais, italien, espagnol...

Autant dire que les mentalités ne semblent guère évoluer malgré la force de l'activisme digital. "Lourdes Leon fait des vagues comme sa maman", ironise en retour le média lifestyle StyleCaster. Fort heureusement, commentateurs et commentatrices bienveillants sont également légion sous ce post, qui a suscité plus de 740 000 like en trois jours seulement. "Pourquoi êtes-vous si inquiets pour les poils des aisselles de quelqu'un d'autre ? Les poils sont NATURELS, surmontez cette idée, tout le monde a des poils", explique un internaute.

Et un autre d'énoncer à l'unisson : "Et voici les commentaires désagréables sur les aisselles mal rasées de sa fille. Les gens, elle n'a aucune putain d'obligation de se raser si elle ne le veut pas. C'est son corps, son choix". "Her body, her choice", un adage féministe bien connu qui sied parfaitement à la pose plutôt badass de Lourdes Maria Ciccone Léon. Et suggère l'importance de ses photo qui font couler tant d'encre.