Société
Polémique après la nomination de Tonio Borg, commissaire européen à la Santé et anti-IVG
Publié le 22 novembre 2012 à 17:27
Par Marie-Laure Makouke
Le commissaire européen chargé de la Santé et des Consommateurs, John Dalli, ayant été contraint d'abandonner son fauteuil en raison de soupçons de trafic d'influence, c'est son homologue maltais Tonio Borg qui a été choisi pour lui succéder. Problème, ce dernier a des positions très conservatrices sur l'homosexualité et sur l'avortement notamment.
Polémique après la nomination de Tonio Borg, commissaire européen à la Santé et anti-IVG Polémique après la nomination de Tonio Borg, commissaire européen à la Santé et anti-IVG© europarl.europa.eu
La suite après la publicité


Malgré ses positions anti-avortement, des propos homophobes tenus par le passé ou son refus, en 2011, d’autoriser le divorce à Malte, Tonio Borg vient d’être nommé commissaire européen chargé de la Santé et des Consommateurs. Il succède à son compatriote John Dalli, poussé vers la sortie par le président de la Commission européenne en raison de soupçons de trafic d’influence.

Approuvée par 386 voix contre 281, cette nomination ne faisait aucun doute après la récente audition du vice-Premier ministre maltais par le Parlement, cette dernière ayant été jugée « généralement de façon positive » par les commissions compétentes. À en croire le président de la conférence des présidents des commissions du Parlement, Klaus-Heiner Lehne, le Parlement avait d’ailleurs salué « la compétence, l’engagement européen et l’indépendance » de l’aspirant commissaire. « Il connaît bien ses dossiers. Il a même parfois été beaucoup plus clair que son prédécesseur, notamment sur les questions de santé », a pour sa part estimé le socialiste français Gilles Pargneaux.

Une prise de fonction immédiate

Un point de vue que ne partagent pas tous les parlementaires et plus particulièrement les libéraux et les Verts. Pour preuve, en début de semaine, les membres du groupe des socialistes et démocrates, le deuxième en nombre au Parlement européen, s’étaient prononcés aux deux tiers contre la nomination de Tonio Borg.

Quoi qu’il en soit, le nouveau commissaire, qui devrait prendre ses fonctions immédiatement, a d’ores et déjà promis de présenter dès janvier 2013 une nouvelle proposition « ambitieuse » de législation sur le tabac. Une directive sur laquelle travaillait son prédécesseur. Elle pourrait être votée avant la fin de la mandature en 2014.

Crédit photo : europarl.europa.eu

VOIR AUSSI

Droit à l'avortement : l'Espagne fait marche arrière
Droit à l’avortement : l’Europe condamne l’Irlande
Le plan de Najat Vallaud-Belkacem contre l'homophobie
Mariage gay : la photo du "baiser de Marseille" devient le symbole du débat

Mots clés
Société Monde union europeenne homosexualite
Sur le même thème
Un footballeur américain fait polémique avec des propos misogynes et anti-LGBT+
femmes
Un footballeur américain fait polémique avec des propos misogynes et anti-LGBT+
17 mai 2024
L'Américaine Olivia Rodrigo s'engage toujours plus pour le droit à l'IVG play_circle
Culture
L'Américaine Olivia Rodrigo s'engage toujours plus pour le droit à l'IVG
15 mars 2024
Les articles similaires
Violences conjugales : pourquoi "l'affaire Kendji" est bien plus qu'un fait divers "people" play_circle
Société
Violences conjugales : pourquoi "l'affaire Kendji" est bien plus qu'un fait divers "people"
26 avril 2024
"Beurette" : un terme abject employé, au calme, pour désigner Rachida Dati play_circle
Société
"Beurette" : un terme abject employé, au calme, pour désigner Rachida Dati
8 février 2024
Dernières actualités
"J'ai fait une fausse couche" : Eve Angeli brise un tabou et se confie sur "le choc" de sa vie
Santé
"J'ai fait une fausse couche" : Eve Angeli brise un tabou et se confie sur "le choc" de sa vie
10 juillet 2024
Et si Sandrine Rousseau était la future présidente de l'Assemblée Nationale ? play_circle
Société
Et si Sandrine Rousseau était la future présidente de l'Assemblée Nationale ?
9 juillet 2024
Dernières news