Comment savoir en 30 secondes si notre rencard vaut le coup

Comment savoir en 30 secondes si notre date vaut le coup.
Comment savoir en 30 secondes si notre date vaut le coup.
Pas envie de perdre du temps avec des lourds ? Utilisez ce système infaillible pour voir si vous avez rendez-vous avec quelqu'un de bien.
A lire aussi
Kevin Spacey mérite-t-il une "seconde chance" ?
News essentielles
Kevin Spacey mérite-t-il une "seconde chance" ?

Après un énième date à rencontrer une énième personne qui a tout pour plaire sur le papier mais qui se révèle d'une lourdeur infinie dans la vraie vie (possiblement à cause d'un manque de confiance en soi que l'on trouverait touchante si assumée), on en a ras-le-bol.

On veut donc éviter à tout prix de se retaper un blaireau (mâle ou femelle, d'ailleurs), et on se demande comment faire pour se rendre compte vite fait bien fait que l'histoire n'a aucun avenir. Seule préoccupation : ne pas passer à côté d'un diamant brut à cause des expériences ratées que l'on a enchaînées ces derniers mois.

Si on ne souhaite plus perdre de temps, on veut tout de même laisser sa chance à une personne qui serait simplement maladroite. La solution ? Observer son comportement dans le café/bar/resto où l'on se retrouve. Rien à voir avec la manière dont il ou elle se tient à table, on se penche plutôt sur celle dont il s'adresse au personnel des lieux.

Si notre rendez-vous se permet des familiarités condescendantes, voire carrément impolies, peu importe la façon dont il nous traite nous, on abandonne. Personne n'a envie de sortir avec un·e goujat·e qui parle aux serveur·ses comme à du poisson pourri.

En revanche, si son comportement est tout ce qu'il y a de plus courtois, on peut projeter de se revoir une deuxième fois. On ne garantit pas que le courant passera jusqu'au mariage non plus, mais au moins, on ne se tapera pas la honte dans notre bar local - oui, ça sent le vécu.

En vous débarrassant des prétentieux·ses qui estiment que tout le monde doit être à leur service, vous écumerez une bonne partie de la population célibataire du pays, et vous pourrez vous concentrer sur les âmes sensibles.

Il n'y aura plus qu'à vous demander si vous avez des choses en commun, si l'attraction physique se révèle satisfaisante au lit (là encore, soyez indulgente et surtout, COMMU-NIQUEZ) et si la radinerie ne fait pas partie de ses défauts. A moins que vous soyez radine aussi, auquel cas, vous aurez trouvé votre âme soeur, et on vous souhaitera tout le bonheur.