Promised Land : le livre de conte de fées qui met à l'honneur deux princes gays

"Promised Land", le livre pour enfants qui met en scène des princes homosexuels
2 photos
Lancer le diaporama
"Il était une fois dans un royaume pas si lointain, il existait un endroit où personne n'en avait rien à faire si vous étiez hétéro ou gay"... Ce royaume dans lequel on poserait bien nos valises est au centre d'un livre pour enfants intitulé "Promised Land" et qui met en scène un prince fou d'amour pour un beau fermier aux yeux azur. Un conte de fées LGBT à destination des bouts de chou ? On dit oui.
A lire aussi

Depuis quelques temps, on voit apparaître ici et là dans la littérature jeunesse des livres bien décidés à lutter contre les stéréotypes de genre. Des princesses qui se battent contre des dragons, des garçons qui se déguisent en fille, des fillettes qui font de la boxe... Il existe déjà quelques pépites littéraires qui, via de jolies histoires, permettent aux enfants de réfléchir aux clichés sur le genre. Mais cette littérature moderne et ouverte est encore trop rare. Ainsi, les bouquins proposés mettent encore trop souvent en scène des familles traditionnelles, soit des petits héros blancs entourés d'un papa et d'une maman.

Ce manque de diversité a par exemple poussé une petite fille afro-américaine a créé sa propre héroïne, tandis qu'en France, la maison d'édition indépendante Squiddykid propose des livres personnalisables, tant du côté de la couleur de peau du héros que de l'orientation sexuelle de ses parents. L'orientation sexuelle justement, est également un sujet qui a du mal à trouver sa place en littérature jeunesse. Il existe bien quelques ouvrages traitant de l'homoparentalité, mais quid de l'homosexualité des héros et héroïnes ? Ici, l'étau se resserre encore plus puisque les livres proposés semblent se compter sur les doigts d'une main (on pense ainsi à Christelle et Crioline, KTM éditions, et Titiristesse des éditions OQO). Les communautés LGBT sont donc très peu représentées dans les livres pour enfants, ce qui pose un réel problème : comment les petits lecteurs gays ou transgenres peuvent-ils s'intégrer à la société – et d'abord à la cour de récré – quand leur sexualité est ignorée, quand ils n'ont pas de modèles ?

Jack et Leo s'aiment, quoi de plus normal ?

Partant du constat simple que les personnages LGBT sont sous-représentés dans la littérature pour enfants, un duo d'auteur illustrateur néo-zélandais vient de concevoir Promised Land, un superbe ouvrage où l'on ne trouve aucune princesse en quête d'un preux chevalier, mais un prince répondant au nom de Leo qui tombe tout simplement amoureux d'un jeune fermier appelé Jack.

L'intrigue puise dans la quintessence même du conte de fées traditionnel : Leo rencontre Jack dans la forêt enchantée de son royaume et ils deviennent vite amis. Mais pendant ce temps-là, la reine (et donc mère du prince) se remarie à un roi sinistre qui veut prendre le contrôle de la forêt que la famille royale est pourtant censée protéger. Jack va alors aider Leo à vaincre son odieux beau-père et de fil en aiguille, leur amitié va se transformer en jolie histoire d'amour.

Promised Land
Promised Land

Sur la page Kickstarter de Promised Land, les deux auteurs, Chaz Harris et Adam Reynolds, expliquent pourquoi ils ont décidé de créer cet ouvrage :

"Parce que nous avons grandi sans quasiment aucune représentation des communautés LGBT dans les livres ou sur les écrans, nous avons eu envie d'écrire l'histoire que nous aurions voulu lire quand nous avions 8 ans. Durant notre enfance, et même notre adolescence, nous n'avions aucun modèle ou histoire qui entraient dans la case du 'et ils vécurent heureux pour toujours' si vous étiez gay. Nous avons eu la sensation qu'il fallait des histoires de ce genre et nous avons donc décidé d'en écrire une ensemble.

Promised Land n'est pas seulement une histoire pour les jeunes homosexuels. La sexualité de nos caractères principaux n'est jamais questionnée. Nous voyons juste deux jeunes hommes se rencontrer et tomber amoureux. Notre but a toujours été de créer une histoire qui mettrait en avant l'acceptation et la compréhension de l'autre. Montrer aux jeunes lecteurs, que peu importe leur genre ou leur sexualité, l'amour est un sentiment universel".

Destiné à tous les enfants – quelle que soit leur orientation sexuelle - âgés de 5 à 10 ans, Promised Land a plus qu'enchanté la Toile puisque les deux auteurs ont récolté 33 000 dollars pour le financement de leur ouvrage (sur les 25 000 dollars demandés à la base). Doucement mais sûrement, une nouvelle littérature jeunesse se met donc en place. Aux États-Unis, le conte de fées The Royal Heart, mettant en scène une princesse transgenre, cartonne sur Amazon et son auteur a même prévu une nouvelle histoire... autour d'un personnage homosexuel. De quoi s'enthousiasmer en attendant patiemment que la France s'ouvre pour de bon à cette littérature d'un genre nouveau.