Richard Gere : pourquoi il nous avait manqué

Rciahard Gere plus charmeur et charmant que jamais dans Indian Palace : Suite royale.
Rciahard Gere plus charmeur et charmant que jamais dans Indian Palace : Suite royale.
Dans cette photo : Richard Gere
Dans "Indian Palace : Suite royale", qui sort ce mercredi (1er avril) sur les écrans, Richard Gere joue les guest-stars et rejoint un casting trois étoiles. Vingt-cinq ans après le succès mondial de "Pretty Woman", l'acteur n'a rien perdu de son charme mystérieux.
A lire aussi

A l'occasion des 25 ans de Pretty Woman, la chaîne NBC a réuni Julia Roberts et Richard Gere sur un plateau de télévision afin d'évoquer lors d'une séquence émouvante le tournage du film qui a lancé leurs carrières. Coïncidence, l'acteur, qui s'est fait discret ces dernières années, fait justement son grand retour dans une comédie au cinéma.

L'invité mystère dans Indian Palace 2

Le sexagénaire est en effet l'atout charme d'Indian Palace : Suite royale, la suite du film de John Madden qui avait conquis le public en 2011. Dans le rôle de Guy Chambers, un invité surprise de l'hôtel Marigold, à Jaïpur, en Inde, Richard Gere apporte au film une densité et un mystère, renouant ainsi avec les rôles qui ont fait son succès auprès de la gent féminine.

S'il a rencontré pour la première fois le succès dans une comédie romantique, Richard Gere a semblé depuis vingt-cinq ans mû par une volonté de rompre avec ce genre cinématographique, comme s'il en avait marre d'être cantonné aux rôles de playboys auxquels Pretty Woman lui a ouvert la voie. Outre quelques rares bluettes tombées dans les oubliettes, l'acteur a préféré jouer dans des thrillers, comme Le Chacal ou Identité secrète, plutôt que de capitaliser sur son physique de séducteur, qui lui a valu le titre d'"Homme le plus sexy du monde" décerné par le magazine People en 1999.

Le retour du Richard Gere des débuts

Et pourtant, il faut bien l'avouer, depuis Chicago, qui lui a permis d'obtenir le Golden Globe du meilleur acteur, on se languissait du Richard Gere des débuts, au point de consentir à revoir le très médiocre film qu'il a tourné avec Julia Roberts afin de raviver la flamme de Pretty Woman, Just married.

Comment ne pas craquer, dès lors, devant les quelques scènes hautement romantiques dans lesquelles il apparaît dans Indian Palace : Suite royale ? Si l'acteur n'a qu'un rôle secondaire dans cette comédie colorée et enlevée, sa présence suffit à nous faire souhaiter qu'il cesse de vouloir à tout prix casser avec son image de bellâtre et embrasse la destinée à laquelle le vouent depuis toujours ses yeux coquins. Allez, Richard, continue à nous faire rêver !