Scarlett Johansson ne jouera pas le rôle d'un homme transgenre

Scarlett Johansson à l'avant-première d'Avengers en avril 2018
Scarlett Johansson à l'avant-première d'Avengers en avril 2018
Dans cette photo : Scarlett Johansson
Après des jours de polémique, l'actrice américaine Scarlett Johansson a enfin annoncé son retrait du casting du film Rub and Tug du réalisateur Rupert Sanders. Elle devait jouer le rôle de l'homme transgenre Dante'Tex' Gill.
A lire aussi
Elle publie la vidéo d'un homme se masturbant dans le métro pour dénoncer le harcèlement sexuel
News essentielles
Elle publie la vidéo d'un homme se masturbant dans le...

Scarlett Johansson se retire du projet Rub and Tug de Rupper Sanders. Elle devait jouer le rôle de Dante'Tex' Gill, un responsable de salon de massage proxénète dans les années 1970 et 1980, à Pittsburgh aux États-Unis. Né femme, il s'identifiait comme homme.

Le choix de Scarlett Johansson, une femmes cisgenre, pour interpréter un homme transgenre n'a pas plu à la communauté des acteurs et actrices transgenres qui luttent pour leur visibilité.

Dans une déclaration transmise au magazine Out et publiée le 13 juillet, elle dit se retirer du film et s'excuse d'avoir été indélicate en acceptant le rôle : "À la lumière des récentes questions éthiques soulevées autour de mon casting en tant que Dante'Tex' Gill, j'ai décidé de retirer respectueusement ma participation au projet [...] Notre compréhension culturelle des transgenres continue de progresser, et j'ai beaucoup appris de la communauté depuis que j'ai fait ma première déclaration au sujet de mon casting et réalisé que c'était indélicat."

Elle ajoute : "J'ai beaucoup d'admiration et d'amour pour la communauté trans et je suis reconnaissante que la conversation sur l'inclusivité à Hollywood continue [...] Bien que j'aurais aimé avoir l'occasion de faire revivre l'histoire et la transition de Dante, je comprends pourquoi beaucoup pensent qu'il devrait être représenté par une personne transgenre, et je suis reconnaissante que ce débat sur le casting, bien que controversé, ait déclenché une conversation plus large sur la diversité et la représentation dans les films."

Avant de se retirer du casting, Scarlett Johansson avait tenté de se justifier en citant plusieurs acteurs cisgenres ayant joué des rôles de personnages trans comme Jeffrey Tambor, Jared Leto et l'actrice de Desperate Housewives et Transamerica Felicity Huffman.

Le cousin de Dante'Tex' Gill, Barry Paris, a ajouté sa pierre à la polémique dans une déclaration au magazine The Wrap : "Il rigolerait bien [...] C'est moins important que la façon dont il voulait que le monde le voit. Je pense qu'il est un peu plus probable qu'il aurait aimé être joué par un homme parce qu'il s'est identifié comme un homme... Je suis sûr qu'il aurait aimé être joué par un homme transgenre, mais à son époque c'était très rare."

Ça n'est pas la première polémique de ce type pour Scarlett Johansson. En 2017, elle figurait au casting du film Ghost in the Shell du même réalisateur que Rub and Tug, Rupert Sanders. On l'avait alors accusé de whitewashing, de "blanchiser", un rôle alors qu'elle jouait le personnage d'une Japonaise.