"Dans la bouche d'une fille", le compte Instagram qui dégomme le sexisme ordinaire

"Dans la bouche d'une fille" : le compte Instagram d'un collectif qui dénonce le sexisme ordinaire
"Dans la bouche d'une fille" : le compte Instagram d'un collectif qui dénonce le sexisme ordinaire
Depuis plus de trois ans, le collectif "Dans la bouche d'une fille" chasse le sexisme ordinaire et recueille des phrases tantôt choquantes, tantôt cocasses.
A lire aussi

Les réseaux sociaux sont une caisse de résonance parfaite pour refléter les tendances de notre société actuelle. Par exemple les clichés sexistes, qui ont la vie dure. "Arrête de pleurer comme une fille", "il faut souffrir pour être belle"...

Sur le compte Instagram lancé par le collectif "Dans la bouche d'une fille", on trouve une centaine de phrases ou expressions sexistes entendues en famille, entre amis, dans la rue, chez les commerçant·es ou au travail. Une initiative qui n'est pas sans rappeler le collectif "Paye Ta Schneck" ou le compte Twitter "Pépite Sexiste".

Stéréoptypes de genre, propos misogynes, harcèlement de rue... Le compte compile un florilège de phrases et comportements sexistes qui façonnent notre société. Les citations sont recueillies par un collectif composé d'une trentaine de femmes de tous les âges.

À l'origine de ce projet, l'autrice et éditrice Astrid Toulon, qui projette de transformer son projet en livre. En 2015, la Lyonnaise a envoyé un appel à témoins auprès de femmes de son entourage pour les inciter à partager les "perles" sexistes auxquelles elles ont été confrontées.

Ces dernières se prêtent au jeu, tant et si bien qu'Astrid Toulon décide de réitérer l'expérience en organisant un atelier d'écriture à Paris. Le lancement de la page Facebook contribue au succès du projet, et de plus en plus de femmes rejoignent le collectif. Le fanzine "Dans la bouche d'une fille" a même été lancé en 2016.

Aujourd'hui, le compte Instagram compte plus de 42 000 abonné·es.